Les Curepipiens gardent le pouvoir !

Avec le soutien de
Mission accomplie pour le Curepipe Starlight SC. Malgré une baisse de régime ces derniers temps, il a réussi l?essentiel, hier soir, au stade Anjalay, en partageant les points avec l?ASPL (1-1), dans le duel au sommet comptant pour la 11e et ultime journée du premier tour du championnat. Ce nul permet au tenant du titre de préserver trois longueurs d?avance sur son opposant portlouisien et quatre sur Pample-mousses SC, troisième au général. Une marge de manoeuvre qui lui est suffisante pour envisager l?ouverture du second tour du championnat, en janvier prochain, en toute sérénité. De ce bras de fer à six points, il faut avancer qu?il fut loin de tenir toutes ses promesses. Les deux forces, en dépit d?une véritable débauche d?énergie, ne parvinrent pas à afficher la maîtrise organisationnelle adéquate. En conséquence, le nombre d?occasions de but créées n?atteignit pas les doigts d?une main. Il fallut attendre la 22e minute pour assister à une première sérieuse occasion, et ce à l?actif de l?ASPL 2000. Cepen-dant, le défenseur Stéphane L?Enflé, bien que se retrouvant embusqué dans l?axe, sur un coup franc de Josoa Soul, dévissa sa reprise de volée. Néanmoins, le leader curepipien revint avec les meilleures intentions après la pause et prit logiquement le large à la 58e minute. Coup en coin du Ghanéen Nana Kyeremateng et mauvais renvoi de l?arrière-garde de la capitale. Johann Candasamy, dès 25 mètres, décocha un vériable missile qui mourut au fond de la cage de Yannick Macoa. Toutefois, la réaction de l?ASPL ne se fit pas attendre quand, cinq minutes plus tard, le Congolais Blaise Kadima transforma à bout portant , de la tête, un coup franc excentré de Soul. A partir de là, les Portlousiens accentuèrent la cadence, à la recherche du but du K.O. Mais, bien que drôlement bousculée, la défense du Curepipe Starlight allait préserver la point du nul jusqu?au bout. Visiblement soulagé à la sortie, Rajen Dorasami regrettera cependant que ses gars, en raison d?une faute de placement, aient concédé le but d?égalisation. ?Cette carence défensive est un problème qu?il faudra résoudre à tout prix. Mais je suis content quand même que nous finisssions l?année en tête?, confiera le coach du CSSC. Satisfaction également du côté de l?ASPL. ?Ce nul est pour moi un résultat positif et encourageant, en ce sens que nous sommes une jeune équipe en construction, mais qui promet, et ce, à l?image de Luther Rose. Même s?il nous manque actuellement un véritable milieu créateur?, expliquera, pour sa part, Sarjoo Gowreesunkur, le mentor de Port-Louis. Dans l?autre joute de la soirée, au stade de Quartier-Militaire, Savanne SC et l?AS Vacoas-Phoenix se sont quittés sur un nul de 0-0
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires