LES CHEVAUX PASSENT AVANT

Avec le soutien de

Entre la justice et les chevaux, le choix de Richard Duval a été plus qu’évident. Alors qu’il devait se présenter en cour pour son procès pour conduite dangereuse, le président de la «State Property Development Ltd» (SPDC) se trouvait à Durban, pour participer à une vente de chevaux. Même le conseil d’administration de la SPDC ne s’est pas réuni mercredi, à cause de l’absence de son président du pays.

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires