Les associations socioculturelles vaish s’opposent sur le bilan gouvernemental

Avec le soutien de

Les deux associations socioculturelles lobbyistes, le Vaish Movement (VM) et le All Vaish Congress (AVC), ont rencontré la presse, chacun de leur côté, ce jeudi 8 avril pour un constat de l’action gouvernemental. Les positions sont diamétralement opposées.

Si la VM estime que les membres de la famille vaish se sentent délaissés, l’AVC dresse un bilan positif du gouvernement sortant. Ces derniers lancent un appel aux membres de cette caste pour un soutien sans condition à l’Alliance de l’Avenir (PTr-MSM-PMSD).

Deux associations dont l’objectif principal est la même : veiller aux intérêts de la «grande famille vaish». D’ailleurs, les discours de présentation de deux associations se ressemblent surtout en ce qui concerne leurs raisons d’être. Ressemblance aussi au niveau de la contradiction dans le discours.

Les deux associations se disent apolitiques mais appellent au vote dans un sens ou dans un autre. Si l’AVC a déjà signifié ses intentions en termes de soutien, la VM, elle, le fera ce dimanche lors d’un congrès à l’Auditorium Octave Wiehe.

En effet, l’association socioculturelle organise ce dimanche un grand rassemblement à Réduit où seront exposés les griefs de la communauté. Les invitations ont été envoyées aux quatre leaders politiques – Navin Ramgoolam, Paul Bérenger, Pravind Jugnauth et Xavier-Luc Duval. Nous n’avons pas pu confirmer s’ils seront effectivement présents. «Nous les invitons à prendre connaissance des souffrances de la famille vaish», explique Sunghoon Kreepaloo, porte-parole de la VM.

Les recrutements et les promotions dans la fonction publique seront parmi les principaux thèmes abordés lors de ce congrès. La VM estime qu’une grande frustration règne au sein de la «famille vaish» surtout en ce qui concerne ces sujets.

L’AVC, elle, ne tarit pas d’éloges sur les réalisations du gouvernement de l’Alliance Sociale. La réussite est totale, selon Madunlall Adhin, le secrétaire de l’association. «Je demande à toute la famille vaish d’accorder un soutien total à l’alliance Bleu-Blanc-Rouge», lance Sanat Kumar Cahoolessur, président de l’AVC.

Autre contradiction dans le discours des deux associations: elles se disent toutes les deux en faveur d’action au niveau national mais privilégient les revendications au niveau castéïste. D’ailleurs, les deux associations ont rappelé que les vaish constituent la caste majoritaire de la «grande famille hindoue».

&nbsp

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires