Les anniversaires à célébrer en 2005 (III)

Avec le soutien de
Cette chronique présente à ses lecteurs un aperçu des principaux événements et faits de vie, survenus, à vingt-cinq ans d?intervalle, entre 1830 et 1755. Ce faisant, elle constitue la suite des deux précédentes chroniques (voir l?express des lundis 10 et 17 janvier 2005). Les livres de références pour l?établissement de ces anniversaires à célébrer cette année sont : Antoine Chelin : Une île et son passé, Bibliothèque indocéanique, Centre de Recherches indocéaniques, Sainte Clotilde, île de la Réunion, 1989; Adrien d?Epinay : Renseignements pour servir à l?histoire de l?Ile de France jusqu?à l?année 1810, inclusivement, Nouvelle Imprimerie Dupuy, Port-Louis, 1890; La collection des Mauritius Almanacs. ? Il y a 175 ans, en 1830? 2 février : Ordre en conseil, à Londres, sur l?administration des esclaves. 17 février : Etablissement d?une Cour des Prises à Partie destinée à juger ce genre de procès et les récusations dirigées contre la Cour d?appel. 16 mars : Décès à Port-Louis, de Louis Feillafé. Célèbre adepte de la nauscopie, il avait, du sommet de la Montagne- Longue, le 22 novembre 1810, découvert une flotte entière qui se couvrait de voiles aux environs de Rodrigues. Il se rend à Port-Louis en l?annonçant mais n?est pas pris au sérieux. Il est même emprisonné afin que ses prédictions n?alarment pas outre mesure la population. Cependant, dès le 26 à 10 heures du matin, des voiles sont signalées au vent de l?Ile Maurice : des vaisseaux anglais paraissent à l?horizon. Ils sont venus s?emparer de l?Isle de France. 20 mars : Décès de Sir Robert Townsend Farquhar, le premier gouverneur anglais de Maurice. 2 juin : Décès à Quatre-Bornes, de Jean Louis Louvet, né à Paris le 25 mai 1760. Il pourrait être le frère jumeau du conventionnel girondin et romancier français (1760-1797). Sa sépulture est située sur un terrain, à l?angle des avenues Naz et Berthod à Quatre- Bornes. 30 juin : Réception de la nouvelle du décès de Sir Robert Townsend Farquhar, survenu le 20 mars en Angleterre. Ancien gouverneur de l?Ile Maurice, très estimé et populaire, sa mort est vivement regrettée. 11 juillet : Dans un document, Sir Charles Colville demande la vérification complète des conditions physiques de l?Hôtel du Gouvernement. Un rapport du Génie Royal lui sera présenté à ce sujet, le 2 août. 11 septembre : Réception de l?ordre en conseil du 2 février 1830. L?émancipation des esclaves démarre avec les réactions hostiles que l?on sait. 13 septembre : Le colonel Walter Nathaniel Leitch, secrétaire colonial, se pend dans le grenier de sa maison. 15 septembre : Fondation de la firme Blyth Brothers & Co. : Rumeurs à l?effet que les esclaves doivent être libérés séance tenante. 17 septembre : De nombreux planteurs s?assemblent à Port-Louis et y tiennent des discours publics. 18 septembre : Un bal, donné par le gouverneur, n?attire que les membres de trois familles mauriciennes. 21 septembre : Décision est prise d?envoyer Adrien d?Epinay en mission à Londres. 10 octobre : Départ en mission d?Adrien d?Epinay pour l?Angleterre, sur le navire Candian. 26 octobre : Mécontentement des troupes aux Casernes centrales pour la peine de 300 coups de rotin qui doit être infligée à l?un de leurs camarades pour insubordination. 2 novembre : Une jeune femme est, par accident, brûlée vive au feu des bougies lors de la cérémonie de la Fête des Morts au cimetière de l?Ouest, Port-Louis. 10 novembre : Remise à la Société d?Histoire Naturelle de l?Ile Maurice par Pierre Desjardins, au nom du baron Georges Cuvier, de l?ouvrage de ce dernier intitulé Le règne animal. 11 novembre : Tracé effectué par le Génie Royal, sur la Petite Montagne, Port-Louis, pour l?emplacement d?une batterie qui sera appelée plus tard Citadelle, Fort Adélaïde. Il est nécessaire de rappeler ici que la première construction d?une citadelle à cet emplacement fut faite par Antoine Desforges-Boucher, alors ingénieur militaire, en mars 1743. Le soubassement de cette forteresse initiale peut être encore remarqué dans la partie sud-ouest. Desforges-Boucher administra l?Isle de France de 1759 à 1767. 12 novembre : Début des travaux de fortification de la Citadelle. ? Il y a 200 ans, en 1805 Février : Ile de France. Fondation du Cercle Littéraire, le 30 Ventôse An XIII. Il change de nom, et prend celui de Société d?Emulation, le 16 floréal An XIII. 2 mars : Promulgation à l?Ile de France de la loi relative à la création de la Légion d?Honneur. Decaen nommé grand officier, préside la cérémonie de réception des membres de l?ordre qui sont présents dans la colonie. 21 avril : Retour à l?Ile de France des frégates la Psyché, la Belle-Poule et l?Atalante, que Linois avait envoyées en croisière, en décembre 1804, pendant que le Marengo était en réparation au Port-Nord-Ouest. Ces frégates ramènent de riches prises. Mai : Arrivée à l?Ile de France du Napoléon, corsaire de 30 canons et de 180 hommes d?équipages, commandé par Le Nouvel. 22 mai : Le Marengo et la Belle-Poule quittent l?Ile de France. Linois donne à l?Atalante, qui était en réparation, l?ordre de le rallier au Cap (False-Bay), au début de septembre. 31 mai : Arrivée de Linois à Mahé, des Seychelles, le 31 mai. Pendant son séjour dans cette colonie, Linois écrit au capitaine général Decaen une lettre, en réponse à celle, très dure et presque injurieuse, que le gouverneur de l?Ile de France lui avait adressée. 11 juin : Linois, après avoir rétabli ses scorbutiques aux Seychelles, se dirige vers la Mer-Rouge. La mousson est tellement dure qu?il va croiser aux environs de Ceylan. 7 juillet : Linois rencontre au sud de Ceylan le parlementaire anglais le Prince, qui se rendait à l?Ile de France pour un échange de prisonniers. Il réquisitionne 74 matelots pour renforcer ses équipages. Decaen ne manque pas de signaler cette irrégularité au ministre. Il n?excuse même pas le besoin absolu de Linois de défendre ses deux vaisseaux. 11 juillet : Linois s?empare, en vue de Galles, des vaisseaux de la compagnie le Brunswick, de 1 200 tonneaux, puis, le Sarah, de mille tonneaux. Ce dernier vaisseau se jette à la côte. Linois sauve son équipage au grand ébahissement du capitaine du Brunswick qui se trouve à son bord, étonné de tant d?humanité. 17 octobre : Arrêté du général Decaen qui dit que ?quinze jours après la publication du présent arrêté, le code civil des Français et l?arrêté supplémentaire auront dans les deux colonies, leur plein et entier effet.? Le code civil sera réellement mis à exécution le 1er janvier 1806. 19 octobre : Naissance à l?Ile de France du fils du général Decaen. Madame Decaen est née Marie Anne Bichon Barois. 21 octobre : Mort, au combat de Trafalgar, de Charles René Magon, contre-amiral. 2 novembre : Naufrage de l?Atalante à False-Bay, pendant un fort raz-de-marée. Un vaisseau américain l?avait abordée en rade. L?équipage de l?Atalante est sauvé. 10 novembre : Linois, avec le Marengo et la Belle-Poule, quitte le Cap de Bonne Espérance, ce jour. Pendant une croisière aux environs de Sainte-Hélène, il apprend que les Anglais, au commencement de janvier 1806, se sont emparés du Cap, sous la conduite de Sir Popham. Il se décide à rentrer en France. 1er décembre : Ile de France. Fêtes en l?honneur de l?anniversaire du couronnement de l?empereur. 4 décembre : Le général Decaen fonde, pendant cette année (1805), la petite ville de Mahébourg. Il ordonne beaucoup de travaux dans cet endroit. Proclamation du général Decaen contenant le décret suivant : ?A compter du 1er janvier 1806, le calendrier grégorien sera mis en usage dans tout l?empire Français.? ? Il y a 225 ans, en 1780 20 janvier : M. de Souillac est confirmé gouverneur général des îles de France et de Bourbon. Sa nomination est enregistrée le 4 juillet 1781. 19 mai : Arrêt de règlement qui naturalise Marie Elisabeth Sabbabadie Betty, madécasse, en reconnaissance des services rendus par son mari aux Français à Madagascar. Août : Première arrivée à l?Ile de France de M. Motais de Narbonne, en qualité de commissaire de la marine. Septembre : Le chevalier d?Orves était commandant des forces maritimes dans l?Inde avant le départ de Tronjoly, qui n?eut lieu qu?en avril 1781; de Tronjoly, après son dernier retour de l?Inde n?avait qu?un commandement purement nominal. Le chevalier Thomas d?Orves était capitaine de frégate en 1771, et commandait la Belle-Poule à Saint-Domingue. 9 et 10 septembre : Les Anglais, ayant manqué à la foi jurée par le traité de Madras de 1767 avec Hayder-Ali, ce dernier les attaque et défait le général Munro à Perambakam. 10 septembre : Hayder-Ali presse la France de lui envoyer des secours, car le moment est venu d?anéantir la puissance anglaise en Inde. 4 décembre : Naissance, à Paris, de Prosper d?Epinay, futur avocat, homme politique, puis procureur général pendant vingt-deux ans sous la domination anglaise à l?île Maurice. 15 décembre : Mort, à Boston, de M. le chevalier d?Arzac de Ternay, ancien gouverneur général des îles de France et de Bourbon. Une fièvre l?emporte, en quelques jours, au moment où il allait prendre une part active à la guerre d?Amérique. Le muscadier commence à être cultivé à l?île Bourbon. Première récolte de raisins provenant de vignes plantées au Champ-Delort. On recueille quatre barriques de mauvais vin, le premier fabriqué dans la colonie. On ignore le nom de ce fabricant. ? Il y a 250 ans, en 1755 Janvier : Dès janvier 1755, Bouvet de Lozier, gouverneur général des îles de France et de Bourbon, demande à rentrer en France pour cause de santé. Le roi lui offre de retourner à Bourbon, dont le gouvernement est distinct de celui de l?Ile de France. Mais Madame Bouvet, très souffrante, ne peut plus tolérer le climat de nos colonies. 3 janvier : Naissance et décès, au Réduit, d?un fils du gouverneur Bouvet de Lozier et de Pauline David. Il semblerait que c?est le troisième enfant d?un gouverneur qui meurt à l?Isle de France. 21 mai : Provision de Commandant général des Isles de France et de Bourbon pour René Magon, un des directeurs de la Compagnie des Indes, devant servir sous les ordres de Godeheu, commissaire. Suppression du gouvernement général des Isles de France et de Bourbon; établissement d?un commandement général. 8 juin : Retour de Pierre Poivre des îles Moluques, apportant des plants d?épice. 18 juin : Poivre présente au conseil supérieur, des plants d?arbres à épice qu?il a introduits dans la colonie par la petite frégate La Colombe. 23 août : Naissance de Jean Baptiste Lislet Geoffroy, à la Rivière d?Abord, à Saint-Pierre, île Bourbon. Il meurt à Maurice en 1836. 1er octobre : Procès-verbal de la vérification des fruits mûrs de girofliers et d?un plant de muscadier et de ses noix, introduits à l?Ile de France par M. Poivre. : Vérification des plants de muscade et de girofle apportés par Pierre Poivre. 29 octobre : Mémoire de Fusée-Aublet adressé au Conseil Supérieur de l?Isle de France, sur les plants d?épice qui lui ont été confiés. 4 novembre : Réfutation de Pierre Poivre au mémoire de Fusée-Aublet, concernant les plants d?épice introduits. 15 novembre : Lettre de Poivre au Comité Secret de la Compagnie des Indes, relative à son voyage aux Philippines, aux Moluques et à Timor. Les contestations de Fusée-Aublet sont commentées dans cette lettre. 2 décembre : Arrivée de René Magon, commandant général des Isles de France et de Bourbon, sur le navire Saint-Priest. Il est affligé d?une fièvre contagieuse. 25 décembre : Le gouverneur Magon signifie défense à Jacques François Mabille, conseiller au Conseil Supérieur de l?Isle de France, de paraître au Conseil. (à suivre)
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires