Les anciens locaux de la MBC abriteront un centre de formation du BIT

Avec le soutien de

Shakeel Mohamed annonce la création d’un centre de formation du Bureau International du Travail (BIT) à Maurice, précisément dans les anciens locaux de la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC), à la rue Pasteur, à Forest-Side. Cet établissement servira à former des professionnels en relations industrielles.

Un centre de formation du BIT à Maurice. C’est ce que prévoit le ministre du Travail très bientôt. Il affirme que cette institution permettra aux professionnels de la région d’avoir accès à une formation de qualité sur les relations industrielles. L’établissement sera, en fait, le deuxième centre de formation du BIT, après celui de Turin, en Italie. Shakeel Mohamed l’a annoncé lors d’un point de presse, ce vendredi 24 juin, à Port-Louis.

«Cela coûte cher aux pays de l’Asie d’accéder à des sessions de formation du BIT en Italie. Avec sa vision de faire de Maurice un ‘knowledge hub’, le gouvernement ne pourra que bénéficier de ce projet. Pendant la conférence au BIT, j’ai parlé de ce projet à la directrice du centre de formation de Turin et elle m’a affirmé qu’elle en parlerait, à son tour, au niveau de la direction du BIT. Nous attendons donc une autre correspondance », souligne Shakeel Mohamed.

L’initiative, venant de Maurice, a été envisagée depuis l’an dernier. Le ministre du Travail soutient qu’il avait fait une première proposition à François Eyraud, ancien directeur du centre de formation de Turin et que ce dernier l’avait proposé de créer un centre de recherche, par manque d’infrastructures.

« En 2010, nous ne savions pas que le projet pouvait se faire dans les anciens locaux de la MBC. Et cette année, nous l’avons proposé lors de cette conférence et la directrice a très bien accueilli l’initiative », poursuit Shakeel Mohamed.

D’ailleurs, ce projet se fait en collaboration avec le ministère de l’Education Supérieure. En effet, Shakeel Mohamed soutient que ceux qui voudront s’inscrire au centre de formation auront la possibilité de faire des études supérieures et de décrocher des diplômes en relations industrielles. «Nous formerons des experts dans la région pour aider les pays avoisinants », indique le ministre du Travail.

Le ministre Mohamed affirme qu’en septembre prochain, il sera appelé à se rendre à Genève pour finaliser les accords destinés à la création du centre de formation.

Durant sa conférence de presse, Shakeel Mohamed est également revenu sur toutes ses activités à la conférence du BIT. Il a, entre autres, discuté avec le directeur général du BIT et proposé la création d’un fonds financier international pour les travailleurs étrangers qui se retrouvent bloqués dans les pays en crise.

Il affirme aussi qu’il a eu des consultations avec le ministre du Travail du Qatar, de l’Arabie Saoudite, du Népal, du Sri Lanka et de l’Inde. Il ajoute que «Maurice signera bientôt un accord de partenariat avec ces pays et ensuite, les professionnels pourront s’y rendre pour y travailler ».

Le prix des billets pour le Hadj a également fait l’objet des discussions entre Shakeel Mohamed et le ministre du Travail saoudien, Adel Mohamed Abdulgadar Fakeih. «Je lui ai dit qu’Air Mauritius revenait souvent du Hadj&nbsp vide et que, forcément cela avait un coût. Je lui ai demandé s’il pouvait intervenir auprès des autorités de son pays afin de permettre à la compagnie aérienne nationale de transporter les pèlerins après le Hadj. Et il m’a assuré qu’il le ferait », indique le ministre du Travail.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x