Le torchon brûle entre le leader et le président du Mouvement Socialiste Militant

Avec le soutien de

Les spéculations sur une éventuelle rupture entre Joe Lesjongard et son parti, le Mouvement Socialiste Militant (MSM), se précisent. Du moins, Pravind Jugnauth, leader du parti, est irrité.

Pravind Jugnauth sort de son silence par rapport au président de son parti, Joe Lesjongard. Pour cause, ce dernier prend l’initiative d’écrire au Premier ministre pour demander un rappel du Parlement. Cet appel se fait au nom du parti, le MSM. Le rappel du Parlement est nécessaire, écrira Joe Lesjongard dans sa lettre, afin de débattre de la situation au sein d’Air Mauritius, plus particulièrement du plan de redressement.

Jusqu’ici rien d’anormal. Sauf que cette initiative de Joe Lesjongard est personnelle. Il n’y a pas eu de consultation au sein du parti pour demander un rappel du Parlement. Joe Lesjongard a pris sur lui d’écrire cette lettre. Ce qui évidemment rend furieux le leader du parti, Pravind Jugnauth. Il est d’autant plus en colère qu’avant d’écrire cette lettre, Joe Lesjongard l’avait rencontré mais n’avait pipé mot sur ses intentions.

Pravind Jugnauth est choqué et, même si Joe Lesjongard est président du parti, il ne pouvait agir seul. Surtout lorsqu’on sait que, depuis quelque temps, il n’assiste plus au bureau politique et au comité central du parti.

Une nouvelle rencontre devrait avoir lieu entre le leader et le président la semaine prochaine. Et toute la question sera reprise au sein du bureau politique du MSM. Mais ne serait-il pas déjà trop tard? «Nous sommes convaincus, malgré les rumeurs, qu’il ne quittera pas le parti. C’est lui-même qui l’a dit», affirme une source au sein de ce parti. Masi il faut savoir qu’entre-temps, le leader du Mouvement Militant Mauricien (MMM) a apporté son soutien à Joe Lesjongard pour un rappel du Parlement. Réaction ironique du côté du MSM: «Cela aurait dû être le leader de l’opposition (ndlr: Paul Bérenger) qui fasse cette demande!»

Pour rappel, les rumeurs deviennent de plus en plus persistantes à l’effet que Joe Lesjongard serait tenté de se joindre au MMM. Le principal concerné se montre, à cet effet, peu loquace: «Je ne ferai pas de commentaires pour l’instant. Je rencontre le leader du parti la semaine prochaine. On verra après cette rencontre.» Quant au fait de savoir s’il a agi seul pour demander un rappel du Parlement, il souligne que le fait que le comité parlementaire du MSM ne siège pas actuellement, la question ne se pose pas.

Nouvelle défection au sein du MSM? De nombreux observateurs en sont convaincus…

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires