Le Speaker Razack Peeroo : « Je veillerai à ce que l’impartialité et le fair-play règnent »

Avec le soutien de

Le nouveau Speaker de l’Assemblée nationale a, dans un bref discours suivant son élection, posé les bases de son action. Il prend l’engagement d’imposer le respect de la dignité et du décorum du parlement.

Razack Peeroo, homme de loi et ancien Attorney General et ministre de la justice a été élu président de l’Assemblée nationale au début de la séance parlementaire de ce mardi 24 juillet 2012. La motion pour son élection a été présentée à la Chambre par le Premier ministre et secondée par le vice-Premier ministre, Rashid Beebeejaun.

En l’absence d’une contre-proposition, Ranjit Dowlutta, le clerc de l’Assemblée nationale, a déclaré Razack Peeroo élu sans avoir recours au vote. Ce dernier, qui avait pris place dans la galerie des invités avant le début de la séance, s’est adressé aux députés présents immédiatement après avoir prêté serment. Il a ensuite pris sa place au perchoir en vue de présider les travaux de l’Assemblée nationale. Après avoir remercié les membres de l’Assemblée nationale pour la confiance placée en lui, il a mis l’accent sur les principes qui le guideront pour s’acquitter de ses nouvelles fonctions.

« Je suis totalement conscient que l’impartialité est la principale qualité attachée à ce poste. Je serai le symbole de l’autorité et le garant du respect des règles régissant cette assemblée. Je vous donne l’assurance que je veillerai à ce que l’impartialité et le fair-play soit reconnus dans cette chambre », a fait ressortir Razack Peeroo.

Après la présentation de sa motion Navin Ramgoolam s’est, lui aussi, adressé aux élus présents. Il a rappelé le parcours politique de Razack Peeroo avant de dresser un parallèle avec ceux des deux anciens Speakers, en l’occurrence Iswardev Seetaram et Kailash Purryag qui vient d’être élu président de la République.

« Razack Peeroo fut élu député la première fois en 1976 dans la circonscription No 15 (La Caverne/Phoenix). Ses deux colistiers étaient Iswardeo Seetaram et Kailash Purryag. La coïncidence a voulu que tous les trois servent comme ministre dans un gouvernement de Sir Seewoosagar Ramgoolam. Aujourd’hui la coïncidence veut que Razack Peeroo occupe le poste de Speaker après que ces deux anciens colistiers aient également été élus à ce poste dans le passé », a soutenu le chef du gouvernement.

Cette élection s’est tenue en l’absence des députés du Mouvement militant mauricien (MMM) qui ont choisi de boycotter cette partie de la séance parlementaire du jour en signe de protestation contre le Deputy speaker, Pradeep Peetambur. Ils condamnent l’attitude adoptée par ce dernier, la semaine dernière, à l’égard du leader de l’opposition. Toutefois, Pradeep Peetambur n’a pas présidé à l’élection de Razack Peeroo.

Quant aux députés du Mouvement Socialiste Militant (MSM), ils étaient tous présents à l’exception de Leela Devi Dookhun. Tous ont soutenu la candidature proposée&nbsppar&nbsp Navin Ramgoolam. L’ancien Deputy Speaker, Roopun est même allé saluer Razack Peeroo dans la galerie des invités avant le début de la séance. L’homme de loi a également reçu les félicitations de tous les ministres et autres membres de la majorité gouvernementale.

Les députés du MSM ont quitté l’hémicycle après l’élection du nouveau speaker boycottant eux aussi les débats sur le discours programme.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires