Le Speaker : « L’expression utilisée par Bérenger n’est pas acceptable au Parlement »

Avec le soutien de

Le Speaker est revenu, lors des débats parlementaires de ce 16 décembre, sur l’expulsion de l’hémicycle du leader de l’opposition, Paul Bérenger, lors de la séance du 9 décembre dernier.

Se référant au qualificatif «unparliamentarian» attribué à l’expression «lake sat», utilisé par Bérenger, le Speaker a fait remarquer que c’est une allusion au physique de la personne citée, notamment le ministre des Finances Rama Sithanen. Il a également cité des précédentes décisions des présidents de Chambres britanniques et mauriciens pour justifier son «ruling». Vu le contexte mauricien, dira-t-il, «lake sat» participe du dénigrement physique d’une personne.

Autrement, les travaux parlementaires se tiennent dans une ambiance relativement sobre. L’absence des élus du Mouvement Militant Mauricien (MMM) est passée sous silence. Les députés et ministres de la majorité n’y ont pas fait allusion. L’atmosphère générale demeure, elle, morose pour cette séance.

Pour sa part, Joe Lesjongard, député du Mouvement Socialiste Militant (MSM) s’est refusé à tout commentaire. «Je ne peux répondre des actes des autres», nous dira-t-il.&nbsp

Il est revenu au député du Parti Travailliste, le Dr Howaldar, d’interpeller avec insistance le ministre des Finances sur l’inaction de la Banque de Développement sur certains dossiers. Notamment ceux relatifs à des délais de construction et à l’acquisition de terres. A plusieurs de ces questions, Rama Sithanen devait concéder qu’il ne disposait pas de réponses et qu’il allait s’en enquérir. Le Grand Argentier a même félicité le Dr Hawoldar pour son travail de recherche approfondi.&nbsp

&nbsp

Amrish BUCKTOWARSING

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires