Le soutien financier de l’Etat à Infinity BPO Ltd de Jean Suzanne examiné au Parlement

Avec le soutien de

La Private Notice Question (PNQ) de ce mardi 5 avril sera axée sur les différentes formes d’aide dont a bénéficié la compagnie de l’ex-conseiller du Premier ministre, Jean Suzanne.

Le leader de l’opposition adressera ses questions au ministre des Finances, Pravind Jugnauth. Une PNQ comprenant cinq parties qui permettra de passer à la loupe les transactions financières entre la State Investment Company (SIC) et Infinity BPO Ltd, dont le principal actionnaire n’est autre que Jean Suzanne, jusqu’à récemment conseiller spécial de Navin Ramgoolam en matière de Technologie de l’information et des communications (TIC).

Paul Bérenger souhaite savoir si Infinity BPO Ltd a respecté toutes les conditions liées au premier plan de sauvetage de Rs 135 millions proposé par le Mechanism for Transitional Support to the Private Sector (MTSP). Les mêmes informations seront recherchées en ce qu’il s’agit de l’acquisition de l’Infinity Tower par la National Real Estate Ltd (NREL).

La MTSP est le comité conjoint public-privé qui décidait des plans de relance et des soutiens financiers destinés aux entreprises et financés sous l’Additional Stimulus Package (ASP) qu’avait mis en place le précédent ministre des Finances, Rama Sithanen. La NREL est, quant à elle, une compagnie privée, également créée sous l’ASP. Elle a pour objectif de racheter «temporairement» les biens immobiliers des entreprises en difficultés en vue de fluidifier leur liquidité.

Dans un deuxième volet, le leader de l’opposition demandera au Grand Argentier de préciser s’il y a eu une première évaluation d’experts qui a précédé celle du Chief Governement Valuer. Paul Bérenger détiendrait des informations à l’effet que ce premier exercice avait évalué le projet immobilier de Jean Suzanne à la Cyber Cité à Rs 300 millions. La NREL a finalement racheté ce bâtiment Infinity Tower pour Rs 345 millions.

Paul Bérenger reviendra ensuite sur les contrôles qu’a exercés la MTSP qui a entre temps été rebaptisée Economic Restructuring and Competiveness Programme Committee, sous Pravind Jugnauth. Dans le dernier&nbspvolet de la PNQ, Pravind Jugnauth sera invité à donner des indications sur d’éventuels cas de détournement des paiements effectués par les clients étrangers de la compagnie.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires