Le riz ‘Made in Mauritius’ bientôt sur le marché local

Avec le soutien de

A l’initiative d’une société singapourienne le Vita Grain Private Ltd, du riz produit à Maurice fera son entrée sur le marché local vers la fin du premier trimestre de 2012.

Fini le temps où les consommateurs doivent&nbsp obligatoirement choisir entre des marques de&nbsp riz de consommation venu d’ailleurs. Vers la fin de premier trimestre de 2012, grâce à la société singapourienne Vita Grain Private Ltd, mettra sur le marché mauricien du riz’Made in Mauritius ‘.&nbsp

‘Ce sera vers le premier trimestre de 2012. Nous avons déjà obtenu un terrain de deux arpents&nbsp dans le Sud pour la construction d’une unité de nettoyage, de séchage et de décorticage des graines de riz. Le polissage sera réalisé chez Peninsula, une société appartenant au groupe Innodis », explique Harish Ramphul, ex-cadre du Mauritius Sugar Industry Research Institute (MSIRI) et consultant pour le projet de riziculture à Cluny.&nbsp

La mise sur le marché du riz de Cluny a une portée&nbsp vraiment historique. Depuis la première tentative de culture de riz notamment à Mare d’Australia, Mare Choisy, Fuel, Médine, Solitude, l’île Maurice a tenté en vain de relancer la culture du riz de consommation.&nbsp Lors d’un colloque sur la diversification agricole dans les années 80, la relance de la culture de riz dans les endroits où la riziculture avait été faite dans le passé, a été évoquée avec insistance. On parlait alors de son aspect commercial et la mise en place de centre d’expérimentation. Mais aucune de ces idées n’a vu le jour. De producteur hésitant il est vrai, Maurice est devenue une importatrice attitrée de riz.

L’initiative de Vita Grain Private Ltd constitue également une excellente opportunité pour les petits planteurs qui en raison de la baisse du prix du sucre sur le marché européen n’ont pas eu le temps ni les moyens de se lancer dans un vaste projet de ré-orientation de leurs activités comme cela a été le cas pour l’industrie sucrière devenue par la force des choses l’industrie cannière. Elle a su exploiter tous les atouts associés à la canne à sucre.

L’opérateur veut se lancer dans une véritable chaîne de production de riz partant de la culture en passant par le décorticage industriel des graines de riz et leur blanchiment pour en faire un riz de consommation de qualité.
La réalisation d’un tel projet nécessite de l’espace. Et la disponibilité des terres de petits planteurs représente une occasion en or.

En effet, Vita Grain Private Ltd compte intégrer les petits propriétaires de terre dans son projet de culture du riz de consommation. Un projet à double effet puisqu’il ne permet pas seulement aux petits planteurs de disposer d’une rente garantie mais leur regroupement.

Le riz produit par Vita Grain Private Ltd a un autre avantage non-négligeable dans un pays rongé par les effets des maladies non-transmissibles dont le diabète. Le riz que cette société mettra sur le marché a un indice glycémique (IG) peu élevé. L’IG est une échelle de valeur qui détermine le taux de glycémie d’un aliment&nbsp riche en&nbsp hydrates de carbone. Ainsi, la consommation d’un aliment ayant un faible taux de glycémie permet de réduire les risques associés à certaines maladies non-transmissibles dont&nbsp le diabètes.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires