Le retrait du Nigeria profitera aux autres

Avec le soutien de
L?équipe du Nigeria, qui a perdu son président, Shuaibu Sabon-Birni, mardi, a annulé son déplacement chez nous. Ce dernier était à la fois président de la Fédération nigériane de badminton et de la Fédération africaine. À la suite du retrait du Nigeria de ces éliminatoires des championnats du monde par équipes masculines et féminines, on peut dire que la course pour une place en finale est désormais ouverte. Si l?Afrique du Sud, qui avait représenté le continent noir à la phase finale de l?édition 2004 en Indonésie, devrait se qualifier en toute logique, les Seychelles et Maurice ou encore l?égypte pourraient aspirer à une place en finale de ces éliminatoires. À noter que deux places ? en féminin et en masculin ? sont à pourvoir pour la finale de la Thomas & Uber Cup qui aura lieu, en mai prochain, au Japon. Les deux équipes qui se qualifieront pour l?événement japonais recevront une aide de 10 000 dollars américains chacune de la fédération africaine. Tirage au sort samedi 18 Les autres pays qui ont confirmé leur participation aux préliminaires africains sont le Kenya, la Zambie, le Maroc, l?Ouganda et l?Égypte. La cérémonie d?ouverture est prévue pour dimanche à 16 heures au centre national de badminton à Rose-Hill tandis que la compétition débutera le lendemain à 9 heures. Le tirage au sort aura lieu samedi après-midi. À noter qu?un nouveau scoring system, comme préconisé par la Fédération internationale de badminton (FIB), sera appliqué lors des éliminatoires de la Thomas & Uber Cup. Les matches se disputeront en un set de 21 points au lieu de deux manches de 15 points. En cas d?égalité à 20 partout, les joueurs pourront demander une prolongation. La rencontre pourra durer jusqu?à 30 points. Toutefois, en cas d?égalité à 29 partout, les joueurs n?auront plus droit à des prolongations. Celui qui arrivera, en premier, à 30 points remportera la partie. Les arbitres qui officieront pour les éliminatoires de ces championnats du monde sont actuellement en formation à l?hôtel Monaco. Les cours sont dirigés par la referee de la Fédération internationale de badminton, la Française Isabelle Jobart. Par ailleurs, le head coach de la FIB, le Sud-Coréen Young Man Kim, qui anime, depuis vendredi, un camp d?entraînement à l?intention des joueurs venant de certains pays africains dont Maurice, pourrait être sollicité pour diriger un stage à l?intention des entraîneurs mauriciens. Il pourrait animer ce stage conjointement avec l?ancien directeur technique national, le Malais Venu Gopal. Ce dernier, qui est head of event à la fédération internationale représentera l?instance internationale aux éliminatoires de la Thomas & Uber Cup et aux Internationaux de Maurice.
LE BADMINTON AFRICAIN EN DEUIL Décès du président de la FAB Le président de la Fédération africaine de badminton (FAB), le Nigérian Shuaibu Sabon-Birni, est décédé, mardi, dans un accident de la route. Âgé de 52 ans, il était, également, président de la Fédération nigériane de badminton. C?est en juillet 2005 que Shuaibu Sabon-Birni fut élu à la présidence de la FAB. Il était attendu à Maurice, ce samedi, dans le cadre des éliminatoires de la Thomas & Uber Cup (19 au 23 février) et des Internationaux de Maurice (24 au 26 février). Il était, en effet, sur la liste des invités en vue de ces deux événements.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires