Le PTr qualifie le MMM de parti de transfuges miné par des divisions intestines

Avec le soutien de

Le Mouvement Militant Mauricien (MMM) est un parti du passé pour des responsables du Parti Travailliste (PTr).

«C’est triste qu’à la veille de son 40ème anniversaire, le MMM a dû faire appel à des transfuges pour constituer sa plate-forme à Camp Diable… En fait, nous pouvons citer plusieurs cas de transfuges, dans le passé, au MMM: Pradeep Jeeha, Madun Dulloo, Shekar Naidu, Joe Lesjongard…», déclare Deva Virahsawmy, secrétaire général du PTr.

«De l’autre côté, le dernier sondage de Sofres démontre que la population est satisfaite du PTr», poursuit-il. Les membres du PTr sont d’avis que le «MMM a fait son époque». Selon eux, Paul Bérenger est trop optimiste par rapport à l’issue des prochaines élections générales.

&nbsp«Bérenger croit qu’il pourra rallier ses partisans autour de lui en se proposant au poste de Premier ministre dans la constitution de son gouvernement, s’il est élu. Mais ses partisans ne lui font plus confiance. Les anciens démissionnent, même les nouvelles recrues s’en vont», affirme Deva Virahsawmy.

James Burty David, autre porte-parole du parti clé, épouse bien sûr, l’avis de son acolyte. Comme à l’accoutumé, ses propos sont d’une virulence extrême.

«Après quatre défaites électorales catastrophiques, une aux élections générales, une aux élections municipales, une autre à l’élection partielle et la dernière, aux élections des conseils de district, nous voyons que le MMM continue de plonger dans l’abîme politique, avec des secousses répétitives au sein du parti. Le MMM donne l’image d’un parti en lambeaux», affirme-t-il.

James Burty David avance, pour sa part, que «plus personne ne prend les mauves au sérieux». «C’est un parti qui a ouvert une enquête sur son propre président, Sam Lauthan. Quelle humiliation! Bérenger lui a fait avaler des couleuvres de toutes les longueurs!», s’amuse celui-ci.

Et d’ajouter, «le leader du MMM est à la déroute, il quémande, il est dans une logique de défaite. Le MMM est dans une phase d’agonie politique».

Chaque chapelet de critiques sur le parti rival est parachevé d’un cortège de louanges sur le PTr et son leader, Navin Ramgoolam.

«Aujourd’hui, il est clair que le gouvernement a investi toute son énergie à traverser la récession, qui est un apocalypse économique… Nous sommes confiants qu’au moment venu, nous aborderons la phase électorale avec beaucoup de sérénité. La majorité de la population fait confiance à l’Alliance sociale», assure James Burty David.

«L’Alliance sociale fait confiance à Navin Ramgoolam, qui nous a montré qu’il est un grand homme d’Etat. Il reçoit des invitations et des décorations partout où il va à l’étranger, contrairement à d’autres…», proclame James Burty David.


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires