Le professionnalisme du comité organisateur de Miss Mauritius remis en cause

Avec le soutien de

Le costume national, que portait Anaïs Veerapatren lors de la finale de Miss Univers 2009 le 23 août aux Bahamas, continue à faire couler beaucoup d’encre.

Cette fois encore, c’est l’organisation du concours Miss Mauritius qui est remise en question.&nbsp
La polémique enfle. Les réactions, suite à l’article publié sur Lexpress.mu le 24 août et sur la page de la rédaction sur Facebook fusent. Et tous remettent en cause le professionnalisme de l’organisation du concours de beauté Miss Mauritius. Pour la plupart des internautes, le comité organisateur de ce concours serait «dépassé.» Des professionnels de la mode mauricienne partagent également cet avis.

Le costume national qui a été ridiculisé sur le net par des médias irlandais a été créé par la styliste Sophie Bax. L’article paru dans l’Herald décrit la scène comme suit: «Pauvre Miss Mauritius, c’est comme si on l’avait trempé dans de la colle avant de la traîner dans la jungle avec sa jupe qui a été taillée dans un surplus de tissus de camouflage de l’armée.» Mais selon Sophie Bax, cette robe représenterait la nature verte de l’île Maurice, les paysages magnifiques et la flore luxuriante de l’île…

Les internautes, qui ont commenté l’article sur Lexpress.mu, décrivent, eux, ce costume comme «laid» et «d’un mauvais goût». Ces derniers expriment même de la compassion pour Anaïs Veerapatren qui a dû porter cette robe. Kitty Philips, actrice et mannequin mauricien ayant défilé sur les catwalks londoniens, parle de mauvais goût au sujet du costume national. « Il faut avoir un minimum de goût, c’est injuste qu’on l’ait fait porter (Ndlr: Anaïs Veerapatren) cette robe. La prochaine fois, voyez des gens qui ont du goût. C''''est dommage que ce soit tomber sur Anaïs. Mais il fallait un petit coup de fouet pour ouvrir les yeux et faire un effort de goût!», écrit-elle sur la page Facebook de lexpress.mu.

Un article au sujet de ce costume national a également été publié dans la version papier de l’Express, dans lequel Primerose Obeegadoo défend bec et ongle cette robe. «La robe a fait beaucoup parler d’elle. La preuve les Bahamas ont un musée où ils exposent les costumes nationaux. Ce musée m’a contactée pour pouvoir exposer celle qu’Anaïs portait&nbsp et j’ai dit oui», explique-t-elle dans les colonnes de l’Express.

Selon Lida O’Reilly, styliste mauricienne de renommée internationale, ce n’est pas la première fois que le costume national de Miss Mauritius est la risée des médias étrangers et des professionnels de la mode. «A chaque fois que je me rends à un salon international, on me demande comment peut-on laisser ces filles (les Miss Mauritius) participer aux concours internationaux dans ce genre de vêtements», s’exclame-t-elle. Pour rappel, Lida O’Reilly est la styliste préférée de nombreuses reines de beauté indiennes qui font souvent appel à elle.

Le styliste et graphiste Jean Paul Henrisson, pour sa part, se demande «s’il existe un comité de gens compétents qui décide du choix des vêtements…», car cela ne semble pas être le cas, selon lui. «J’ai une amie qui a été Miss Mauritius et elle m’a confiée qu’elle se sentait très mal à l’aise lors des grands rassemblements. Car les vêtements que portaient les autres Miss étaient toujours mieux de ceux qu’elle portait», raconte-t-il. Mais les Miss Mauritius ne peuvent pas se plaindre «au risque d’être réprimandées», raconte une ancienne Miss Mauritius.
&nbsp
«Cela fait une dizaine d’années que beaucoup de gens veulent que les choses bougent et qu’un nouveau comité prenne les choses en main. Mais il paraît que c’est impossible», souligne Lida O’Reilly.

Dans quelques semaines, il y aura une présentation des filles qui participeront à l’édition 2009 de Miss Mauritius. Une nouvelle promotion, mais avec le même comité organisateur. On reprend les mêmes et on recommence, sans se soucier des critiques et des erreurs du passé. Qu’importe, cela fait quarante ans que ça dure…

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires