Le Premier ministre invité à se prononcer sur l’utilisation du kreol à l’Assemblée nationale

Avec le soutien de

L’utilisation de la langue kreol au cours des travaux parlementaires fera l’objet d’une question lors de la séance du mardi 24 mai. Le Premier ministre sera interrogé par le Whip de l’opposition, Rajesh Bhagwan.

Rajesh Bhagwan demandera à Navin Ramgoolam s’il compte apporter « d’urgence » une législation en vue d’inclure le kreol dans la liste des langues autorisées à l’Assemblé nationale. Pour l’instant, seuls l’anglais et le français peuvent être utilisés lors des travaux parlementaires.

Le Parti mauricien social démocrate (PMSD), membre de l’alliance gouvernementale, s’est prononcé en faveur d’un tel projet. Lindsay Morvan, porte-parole de ce parti, avait soutenu, lors d’une conférence de presse samedi dernier, qu’il est temps de permettre des débats en kreol, tant à l’Assemblée nationale qu’au sein des conseils des collectivités locales (municipalités et conseils de districts).

Cette question du Whip de l’opposition permettra donc de connaître l’opinion du Premier ministre sur ce sujet.

Pour sa part, Joe Lesjongard du MMM demandera au Premier ministre si le gouvernement compte apporter des changements à la constitution pour remplacer le terme « population générale » par une autre appellation.

Dans le passé, Navin Ramgoolam s’est déclaré en faveur d’un tel changement à plusieurs reprises. Il aura ainsi l’occasion lors de la prochaine séance parlementaire de confirmer sa position et d’apporter des précisions quant à ses intentions.

Autre question adressée au chef du gouvernement, celle de Veda Baloomoody qui veut savoir si le gouvernement a l’intention d’amender la loi pour permettre à un accusé de faire appel d’un jugement s’il a été condamné à des travaux d’intérêt général.

Josique Radegonde, députée MMM de la circonscription No14, s’intéressera, pour sa part, au manque de policiers au poste de police de Bel-Ombre.

Jean-Claude Barbier recherchera, lui, des informations sur la quantité de drogue saisie dans la région du port au cours des cinq dernières années.


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires