Le Premier ministre accuse l’opposition de vouloir saboter les projets gouvernementaux

Avec le soutien de

Le Premier ministre a émis de sévères critiques contre les membres de l’opposition qui, selon lui, tentent de saboter les projets gouvernementaux en faisant circuler des rumeurs. C’est qu’a déclaré Navin Ramgoolam à l’occasion de l’inauguration d’une médiclinique de Plaine-Verte.

Le chef du gouvernement accuse l’opposition qui, selon lui, tente délibérément de saboter les projets gouvernementaux. Lors de l’inauguration de la médiclinique de Plaine-Verte ce mercredi 18 juillet, Navin Ramgoolam a démenti les rumeurs qui ont, selon lui, été formulées par l’opposition. « Je tiens à vous assurer que cette unité ne sera pas un centre de distribution de méthadone comme ont voulu faire croire les membres de l’opposition », a-t-il fait ressortir lors de son discours.

« Les parlementaires de l’opposition pensent qu’ils sont en train de réaliser de grandes choses en adressant quelques questions parlementaires mais c’est l’action gouvernementale qui compte », a-t-il poursuivi. Navin Ramgoolam a également évoqué le rôle de la femme en politique. Il a lancé un appel auprès des hommes pour qu’ils votent pour davantage de femmes pendant les élections. « Nous avons confiance en la femme et c’est dans cette optique que nous avons amendé la loi pour assurer une meilleure présence féminine », a-t-il dit.

Le Premier ministre est, par ailleurs, revenu sur l’action de son gouvernement qui, soutient-il, met le maximum de facilités à la disposition des Mauriciens. « La santé est un service gratuit à Maurice alors que ce n’est pas le cas dans le pays les plus riches du monde comme aux Etats-Unis par exemple », a-t-il souligné.

Navin Ramgoolam a aussi fait les éloges du service offert dans les hôpitaux. Il a ainsi déclaré que le taux de mortalité infantile est à la baisse. « Quand nous avons perdu le pouvoir entre 2000 et 2005, la mortalité infantile avait connu une hausse mais depuis que je suis retourné au gouvernement ce chiffre a été ramené à la baisse », a-t-il avancé. Il faut souligner que pendant l’intervention du Premier ministre, certains membres du public étaient en train de se disputer à l’extérieur, ce qui n’a pas manqué d’attirer l’attention de l’audience.

Navin Ramgoolam a à l’issue de la cérémonie d’inauguration été interrogée par la presse sur les discussions au sujet de la réforme électorale entre le Mouvement militant mauricien et le Parti Travailliste. « Mon ami Paul en a déjà parlé », s’est-il contenté de dire. Le coût de la construction de ce centre de santé s’élève à Rs 100 millions.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires