Le présumé trafiquant de drogue, Sada Curpen, sera accusé de blanchiment d’argent

Avec le soutien de

Sada Curpen, accusé de complicité dans le meurtre de Denis Fine, le 3 janvier, a comparu au tribunal de Pamplemousses, le mardi 23 mars. Il reste en détention et revient en cour, le 25 mars. La police annonce qu’il sera poursuivi pour blanchiment d’argent.

La cour de district de Pamplemousses était très animée, le mardi 23 mars. La motion de remise en liberté provisoire de Sada Curpen a attiré badauds, sympathisants et proches du trafiquant. L’avocat de Sada Curpen, Raouf Gulbul n’a pas ménagé l’Assistant Superintendant de Police Soopun, chef de la Major Crime Investigation Team (MCIT), qui a été appelé à la barre des témoins.

Soopun été mandaté par le commissaire de Police pour objecter à la remise en liberté sous caution de l’accusé. Il a précisé que Sada Curpen libre, l’enquête serait compromise. Il a également déclaré qu’un témoin aurait impliqué Sada Curpen dans le meurtre de Denis Fine. «Mais je ne peux pas dévoiler l’identité de ce témoin par mesure de sécurité», a-t-il précisé.

L’ASP Soopun a également déclaré que Sada Curpen sera également accusé de blanchiment d’argent après la découverte de Rs 1.7 millions en sa possession lors de son arrestation, le 7 mars à l’aéroport.

Le responsable de la MCIT a informé la cour que d’autres arrestations dans l’affaire du meurtre de Denis Fine. Il aussi révélé que l’identité du tireur, et celle de l’intermédiaire et celui qui a commandité ce crime étaient connus de la police. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui l’ont poussé à objecter à cette remise en liberté, a-t-il dit.

Sada Curpen a été appelé à la barre a déclaré «Je ne me sauverai pas si je suis libéré», a-t-il déclaré.

L’on retiendra l’incapacité de l’ASP Soopun à donner des informations précises au sujet de la date à laquelle il aurait obtenu la preuve de l’implication de Sada Curpen dans le meurtre de Denis Fine.

La magistrate Panglose qui préside la cour de Pamplemousses fera connaître sa décision quant à une remise en liberté de l’accusé Curpen, le vendredi 25 mars.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires