Le Port-Mathurin Town Council ne verra pas le jour, annonce Hervé Aimée

Avec le soutien de

Le New Local Government Bill ne fera pas provision pour le projet du Rodrigues Town Council. C’est ce qu’a déclaré le ministre des Collectivités locales, Hervé Aimée, au micro de Radio One. Cette décision est diversement commentée à Rodrigues.

La création d’un Port-Mathurin Town Council ne verra finalement pas le jour. C’est ce qu’a déclaré le ministre des Collectivités locales ce jeudi au micro de Radio One ce vendredi 24 novembre. Cette décision d’inclure Rodrigues dans le New Local Government Bill avait été vivement critiquée par l’opposition parlementaire, plus particulièrement par le Mouvement militant mauricien (MMM).

Le leader de l’opposition, Paul Bérenger, avait critiqué l’absence de consultations entre le gouvernement et l’Assemblée régionale de Rodrigues (RRA). Le leader des mauves avait fait référence à la section 75 E de la Constitution pour avancer que le gouvernement doit chercher l’avis de Port-Mathurin avant de venir avec des mesures préconisées dans le New Local Government Bill.

Ainsi, l’abandon du projet de créer un Port-Mathurin Town Council a suscité pas mal de réactions auprès des Rodriguais. Le député et membre de l’Organisation du Peuple de Rodrigues (OPR) salue cette décision soutenant qu’elle ne pourra qu’être bénéfique pour l’autonomie de Rodrigues. « C’est une très grande victoire pour l’OPR et le peuple rodriguais », déclare-t-il.

Le leader du Front Patriotique Rodriguais (FPR), Johnson Roussety, est, lui, d’avis que toute cette confusion autour de la création du Port-Mathurin Town Council aurait pu être évitée si le gouvernement avait décidé d’ouvrir le dialogue avec l’Assemblée de Rodrigues. Et d’ajouter : « Espérons que le gouvernement en tire des leçons. »

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires