Le PMSD fait des propositions pour l’amélioration de la sécurité routière

Avec le soutien de

Le tragique accident de Saint-Julien-d’Hotman qui a fait 12 victimes à ce jour interpelle le Parti mauricien social démocrate (PMSD). Lindsay Morvan propose plusieurs mesures qui visent à réguler la circulation des véhicules d’utilité publique sur nos routes.

Lindsay Morvan, responsable de la communication des bleus affirme qu’il est temps de veiller plus strictement à la sécurité de ceux voyageant à bord des véhicules de transport d’utilité publique. Le responsable de la communication du PMSD a animé une conférence de presse en ce sens ce samedi 22 janvier. Le maire de Beau-Bassin - Rose-Hill, Norbert Froget, est également intervenu lors de cette rencontre avec la presse. Ce dernier dit se sentir menacé suite à l’évacuation des marchants ambulants de la Place-Margéot, Rose-Hill.

Lindsay Morvan affirme que selon les chiffres du bureau central des statistiques, ce sont les passagers et les utilisateurs de deux-roues qui payent le plus lourd tribut dans les accidents fatals. Il trouve effrayant le fait que l’amélioration du système routier rime avec une augmentation de la conduite sans précautions et sans discipline.

Il propose plusieurs mesures qui concernent les véhicules de transport public tels que les bus et les taxis, ainsi qui ceux utilisés pour le transport privé d’employés ou de scoalires de même que pour les poids-lourds. Sa première proposition est de rendre obligatoire l’utilisation d’appuie-tête dans cette catégorie de véhicules.

Autre obligation proposée pour aider à réduire le nombre de morts sur nos routes&nbsp: l’introduction de limiteurs de vitesse et l’installation de système GPS et de système ABS sur tous ces véhicules.

Dans la même foulée, le PMSD souhaite voire un cadre réglementaire pour les chauffeurs des ces véhicules d’utilité publique. Ainsi, un contrôle strict du nombre d’heures successives qu’un chauffeur peut passer au volant et un temps de repos minimal obligatoire est nécessaire, selon Lindsay Morvan. «Il faut aussi un évaluation régulière des capacités techniques et physiques des conducteurs qui travaillent directement avec le public», ajoute Lindsay Morvan.

Ce dernier souhaite voire une augmentation de speed cameras sur tout le réseau routier et plus particulièrement aux abords de la trentaine de blackspots identifiés sur nos routes.

Enfin, le PMSD propose la création de voies cyclables le long des routes principales à travers villes et villages. «D’une part, cela sécurisera l’activité des cyclistes et, d’autre part, encouragera les gens à enfourcher plus fréquemment leur bicyclette et ainsi réduire l’émission de gaz à effet de serre», précise Linsay Morvan.

Par ailleurs, le maire de Beau-Bassin/Rose-Hill a profité de cette conférence de presse pour s’expliquer sur la démarche de la municipalité des villes sœurs de procéder à l’évacuation des marchants ambulants. Ces derniers opéraient depuis des nombreuses années à la place Margéot à la gare de Rose-Hill.

«Cela ne me fait pas plaisir d’empêcher ces gens de travailler à la place Margéot. Mais j’ai été forcé d’agir suite à un ordre de la cour», se défend Norbert Forget, premier magistrat de la ville.

Norbert Forget qui allègue avoir reçu des «menaces verbales» de la part de certaines personnes qui ne seraient pas sur la même longueur d’onde que lui en ce qui s’agit des activités des marchants ambulants dans les artères de la ville.

«Je vis un moment difficile. Je ne sens plus en sécurité. Je n’ai pas porté plainte pour le moment. Mais dès que j’aurais une preuve des ces menaces, je ferais une déposition à la police», avance-t-il.

&nbsp

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires