Le PMO exige une enquête sur une fête réunissant bookmakers et jockeys à Chamarel

Avec le soutien de

Le Prime Minister’s Office a exigé une enquête de la Police des Jeux et de la Gambling Regulatory Authority sur une fête réunissant organisateurs de paris et jockeys à Chamarel. Or, il n’y a rien d’illégal, la fête étant payante.

Le Bureau du Premier ministre veut voir clair dans la fête organisée dans un chassée de Chamarel il y a deux semaines et à laquelle étaient conviés des bookmakers et des jockeys. La loi interdisant aux deux de se fréquenter en privé, le Prime Minister’s Office (PMO) a exigé ce mercredi 13 juin 2012 une enquête sur cette affaire auprès de la Gambling Regulatory Authorirty et de la Police des Jeux.

Une enquête avait cependant déjà été ouverte par la Police des Jeux ainsi que par le Mauritius Turf Club (MTC) sur cette fête qu’évoquaient avec insistance les turfistes. Il ressort que les organisateurs de paris et les jockeys s’étaient retrouvés à la même table dans un restaurant se trouvant dans le chassé du président du MTC, Gilbert Merven.

Les investigations menées par l’équipe de l’inspecteur Hector Tuyau ont révélé que tout ce beau monde se voit à cette fête chaque année. Elle n’a toutefois rien d’illégal, étant payante. Chacun des invités a dû régler un droit d’entrée de Rs 1 000 et payer ses consommations.

Gilbert Merven ainsi que le Chief Stipe du MTC, Stéphane de Chalain, ont déjà été entendus. De même que six jockeys ainsi que la bookmaker Martine Salva et son conjoint, Alain.

De son côté, la GRA a réclamé des explications du MTC.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires