Le PM justifie le retard sur la réforme électorale

Avec le soutien de

« Dans plusieurs pays, toute réforme électorale a pris des années et des années.» C’est en ces termes que le Premier ministre ( PM), Navin Ramgoolam, a fait référence à la réforme électorale, hier (mercredi 24 octobre), lors d’une conférence médicale à Pailles. « Bann zournalis sori mo dir sa me zot pa lir ase » , a- t- il souligné, insistant sur le fait que cela prend du temps pour réaliser cette réforme.

Il faut avant tout un consensus, explique Navin Ramgoolam. Avant d’ajouter que le nouveau système électoral devra satisfaire les critères de stabilité, d’équité, de représentativité des communautés et du genre.

Hier, le PM s’en est aussi pris aux médecins qui ne mettent pas à jour leurs connaissances. C’est la raison pour laquelle, at- il expliqué, l’Etat mettra en place un programme de formation continue pour les médecins.
&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires