Le PM justifie la hausse des salaires de ses ministres

Avec le soutien de

«Ne sommes-nous pas en train de récompenser l’incompétence de certains ministres ?» a fait valoir le leader de l’opposition, Alan Ganoo. C’était au Parlement, mardi 18 juin, lors des débats sur la hausse des salaires des ministres. Le PM a souligné que c’était là un bon moyen d’encourager les élus à servir le pays.

Le President’s Emoluments and Pension Amendment Bill ainsi que le National Assembly Allowances Amendment Bill ont été votés à l’Assemblée nationale mardi 18 juin. Et, la hausse des salaires des ministres était au centre des débats. Lors de son allocution, le Premier ministre (PM) a fait comprendre que, malgré cette hausse, certains cadres du secteur étaient mieux payés que ces derniers.

Le leader de l’opposition par intérim, Alan Gannoo, a argué que ces augmentations de salaires, à hauteur de 32 % , surviennent dans un contexte très précis, à l’heure où la performance des membres du gouvernement est vertement critiquée. «Ne sommes-nous pas en train de récompenser l’incompétence de certains ministres ?» a fait valoir Alan Ganoo.

Le PM a alors rétorqué que le gouvernement a «les moyens d’offrir» une telle augmentation salariale et que cela représente un bon moyen pour encourager les élus à servir leur pays.

Répondant à une question sur la performance des ministres et les notes accordées à ces derniers par les journalistes et rédacteurs de La Sentinelle, le PM a déclaré : « Si La Sentinelle avait de l’influence, le Parti travailiste ne serait pas ici aujourd’hui… Depuis quand les journalistes se permettent-ils d’attribuer des notes aux ministres ?»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires