Le PM: « MID, c’est jeter les bases d’un développement économique propre »

Avec le soutien de

Un an après le lancement du projet MID, le Premier ministre, en faisant ressortir que «le temps nous dicte sa loi et que la seule certitude, c’est qu’il n’y en a pas», a procédé au lancement du site de MID. Ce projet MID, assure-t-il, permettra à Maurice de s’engager dans un nouveau paradigme de développement.

«Nous avons hérité d’une économie basée sur une culture d’exportation, mise en place à l’époque coloniale. Ce qui fait que nous avons très peu de terres en termes de forêts indigènes… Mais je suis déterminé à sauver ce qui reste. Rappelez-vous de la manière que j’ai sauvé la vallée de Ferney. Je ne ferai courir aucun risque à la santé publique», ajoute, en substance, le Premier ministre, faisant sans doute référence au projet de Gamma-Covante.

Navin Ramgoolam a profité de cette occasion pour revenir sur son engagement en faveur du projet MID. Il rappelle que le projet vise à réduire la dépendance énergétique de Maurice sur les énergies fossiles. Un projet qui encourage aussi l’émergence de petits producteurs d’énergies renouvelables. Sur un plan plus général, le Premier ministre engage le pays dans une politique énergétique, nécessaire autant pour des raisons écologiques qu’économiques. «Nous participerons pleinement au combat contre le réchauffement climatique», dit-il, à cet effet.

Alors que le forum économique mondial se tiendra prochainement. Navin Ramgoolam annonce un forum écologique mondial. «Nous espérons organiser en 2011 le forum écologique mondial. Nous mènerons le pays vers l’indépendance énergétique. La MID exige un élan national. Il faut dissiper toute confusion», avance-t-il, en ce sens.

Intervenant en visioconférence, le professeur Joël de Rosnay a qualifié le lancement du site de moment important pour le projet MID, surtout qu’il intervient dans le cadre de la semaine MID. «Il prolonge, en fait, la fête de l’indépendance qui, vous le savez M. le Premier ministre, est symbolique pour moi. J’espère qu’un jour nous fêterons ensembles la fête de l’indépendance énergétique de l’île Maurice. MID est un exemple pour le monde. Si Maurice réussit, le monde peut réussir. Le monde vit en ce moment une crise sans précédent. La crise va se poursuivre. Le pétrole va se raréfier. Il y a une autre façon de vivre à Maurice… Yes, we can in Mauritius. Pour réussir, il faut une vision globale au niveau de la gestion des déchets, l’eau, le vent, les vagues, l’éducation, le transport, les aspects sociétaux… Le mix mauricien, en termes d’énergies renouvelables, est unique au monde… Les énergies qui ne sont pas permanentes, comme le vent et les vagues, doivent être remplacées par des stocks qui peuvent être permanents, dont l’eau et la bagasse. Par rapport à l’électricité, il y a la production centralisée. Mais il faut aussi une coproduction décentralisée», explique, pour sa part, le professeur Joël de Rosnay.

Enfin, signalons que le site MID se veut un espace où les internautes pourront intervenir sur le concept. La politique éditoriale se décline ainsi: «Cette plate-forme permet aux visiteurs, dans le cas où ils s’identifient en tant que rédacteurs, de rédiger des articles sur toutes les thématiques traitées par Maurice Ile Durable. Ce libre accès à l’interface de rédaction, permet une diffusion large.»

L’adresse du site: http://www.maurice-ile-durable.com

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires