Le père Jocelyn Grégoire estime que la FCM devrait rester loin de la politique politicienne

Avec le soutien de

Reconduit à la Présidence de la Fédération des Créoles Mauriciens (FCM), le Père Jocelyn Grégoire trouve que l’organisation devrait rester aussi loin que possible de la politique politicienne.

C’est lors d’une assemblée générale spéciale, hier, dimanche 19 décembre, au siège de la FCM, à Port-Louis, que le père Grégoire a été reconduit à la présidence de cette organisation.

Le prêtre soutient qu’il a cédé aux fortes demandes au sein de la FCM pour qu’il se présente aux élections pour le poste de président. «C’est à la demande unanime de l’Assemblée que je me suis porté une fois de plus candidat à la présidence. Légalement, il faut que je soumette ma candidature aux votes. Ce n’est pas possible de me proclamer président sans élections. Nous voulons faire les choses dans la transparence», dit-il.

Interrogé sur sa décision de se représenter alors que suite à son rôle lors de la dernière campagne électorale, d’aucuns pourraient se dire que le maintenir comme président pourrait nuire à l’avenir de la FCM, il déclare : «Je pense que si les membres du FCM pensaient que ce serait mauvais de me garder comme président, ils n’auraient pas renouvelé leur confiance en moi et ne m’auraient pas élu une nouvelle fois. Je pense que nous avons vécu une année extraordinaire. Nous avons fait face aux élections générales. Chacun est libre de faire sa lecture personnelle du rôle que j’ai joué à ces élections

En tout cas, à son avis, la participation de la FCM dans la campagne électorale a été bénéfique car le kreol sera introduit comme langue optionnelle à l’école et l’Akademi Kreol Morisien a été créée. «Nous avons pu inciter les deux alliances aux élections à inclure l’introduction du kreol à l’école et maintenant le gouvernement tient sa promesse à ce sujet», fait ressortir le président reconduit.

Aujourd’hui, la FCM a l’intention de poursuivre son combat. Notamment, en continuant son lobby pour la promulgation de l’Equal Opportunity Act. Le père Grégoire ne précise pas si la Fédération compte s’impliquer dans la campagne pour les prochaines municipales. Pour la FCM, la priorité c’est de retourner à sa vision profonde, qui est de travailler pour l’avancement de la communauté créole.

«Cette année, nous avons fait l’expérience d’élections générales pour la première fois, car la FCM est née il y a trois ans… Le challenge des élections est maintenant derrière nous. Pour moi, qu’il y ait ou non des élections municipales, il y a un gros travail à faire. A mes yeux, la priorité des priorités de la FCM, c’est de retourner à notre vision que nous avons définie dans notre manifeste. C’est un travail de continuation, de sensibilisation pour l’avancement et l’empowerment de la communauté créole. Nous le faisons pour la construction de l’unité nationale», affirme-t-il.

«Tant que la FCM peut rester aussi loin que possible de la politique politicienne, ce sera mieux», ajoute-t-il.
Interrogé sur les récents événements à Rodrigues, il répond : «Je crois que Rodrigues est un peu l’enfant délaissé de la République mauricienne. Je pense que le gouvernement central, l’Opposition et le population à Maurice devraient ensemble voir ce qu’on peut faire pour aider le peuple de Rodrigues à sentir qu’il fait partie de la République et apporter notre contribution au développement de cette île

Par ailleurs, interrogé sur le jour où il se retirerait de la FCM, il laisse entendre que cela viendra. «Petit à petit, je vois un leader émerger. Et là, nous travaillons à créer l’espace pour qu’il puisse s’épanouir, grandir et prendre le leadership. Je ne mentionne pas un leader politique créole. Mais un leader qui a à cœur l’avancement de la communauté». Le père Grégoire ne divulgue pas l’identité de ce futur leader. Toutefois, il indique que celui-ci fait partie de la fédération.

La Rdaction.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires