Le nouveau Local Government Bill interdit le cumul des mandats et le transfugisme

Avec le soutien de

Le New Local Government Bill sera présenté au Parlement ce mardi 18 octobre pour sa première lecture. Le ministre des Administrations régionales, Hervé Aimée, n’a pas manqué d’afficher sa satisfaction devant ce projet de loi.

A quelques jours de la première lecture du New Local Government Bill au Parlement, le ministre des Administrations régionales se dit largement fier de ce projet de loi. La nouvelle législation fait la part belle à de nouvelles dispositions.
 
Hervé Aimée, en compagnie des ministres Suren Dayal et Jim Seetaram, a pris la parole lors de l’inauguration du nouveau Multipurpose Complex de St Pierre, ce vendredi 14 octobre. Il est largement revenu sur certaines clauses de cette nouvelle loi qui sera présentée au Parlement ce mardi 18 octobre.

Le ministre Aimée a affirmé que la plupart de ses idées proposées ont été approuvées par le Conseil des ministres. Comme annoncé initialement, les députés ne pourront pas être candidats aux élections municipales. Idem, a-t-il expliqué, en ce qu’il s’agit des transfuges.

Une occasion, selon lui, pour ouvrir les portes de la politique aux jeunes et aux universitaires. « Nous voulons intéresser les jeunes à la politique », a-t-il déclaré tout en ajoutant que « la politique doit être pratiquée de façon noble ».

Abordant la question des transfuges, il a soutenu que les ministres Mireille Martin et Jim Seetaram ne sont pas des transfuges. « Ils ont, tout simplement, souhaité épouser un programme », a-t-il répliqué.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires