Le Nord : du calme monotone à l’enthousiasme débordant des partisans des deux principaux blocs

Avec le soutien de

Dans les circonscriptions No. 5, 6 et 7, les partisans de chacun des deux blocs n’ont aucun doute de&nbsp la victoire des leurs. En ce 5 mai, jour des élections, on a noté dans certaines régions, que l’enthousiasme était palpable alors que dans d’autres, l’ambiance était plus calme. Toutefois, aucun incident n’a été signalé.

Dans la circonscription No. 5 (Pamplemousses/Triolet), les «bases» de l’Alliance de l’Avenir semblaient plus nombreuses et plus animées que celle de l’Alliance du Cœur.

Navin Ramgoolam, leader de l’Alliance de l’Avenir et candidat dans cette circonscription, a commencé sa tournée des centres de vote dès 8h du matin. «Je fais toujours ça aux élections depuis 1991…», confie-t-il. Interrogé sur son moral, il assure être de très bonne humeur et affiche constamment le sourire.

Pourtant, certains électeurs, notamment dans des régions comme Trou-aux-Biches ou encore à Pointe-aux-Piments, font remarquer que celui qui aura été élu tête de liste de cette circonscription ne leur a pas souvent rendu visite depuis 2005. Mais Navin Ramgoolam ratisse large. Tous les centres de vote sont passés au peigne fin. Il va à la rencontre des électeurs à pied, il se laisse prendre en photo. Bref, il sort le grand jeu pour charmer l’électorat.

De son côté, son concurrent majeur, Dinesh Ramjuttun, de l’Alliance du Cœur, interrogé alors qu’il faisait sa virée dans les centres de vote de Triolet, affirme qu’il est «très confiant en une victoire».

Navin Ramgoolam et Dinesh Ramjuttun se sont croisés à un moment donné dans leur circonscription. Et les deux hommes se sont poliment salués.

Sur les 56 620 électeurs de Pamplemousses/Triolet, 43 379 se sont rendus aux urnes, en ce 5 mai. Ce qui équivaut à un taux de participation de 76,6% comparé à 80, 3% aux élections de 2005.

Dans la circonscription No.6 (Grand-Baie/Poudre-d’Or), les «bases» de l’Alliance de l’Avenir et de l’Alliance du Cœur étaient toutes très fréquentées.&nbsp A Grand-Gaube, par exemple, les véhicules pour transporter les votants n’ont pas cessé d’affluer, d’abord vers les bases pour les registres, ensuite vers les centres de vote. Les partisans abordaient les passants pour leur rappeler qu’il fallait aller voter. Par contre, à Grand-Baie et à Poudre-d’Or, c’était le calme plat.

Sur les 48 379 électeurs de Grand-Baie/Poudre-d’Or, 36 587 sont allés voter, soit un taux de participation de 75,6%, contre 83,1% aux législatives de 2005.

Dans la circonscription n° 7 (Piton/Rivière-du-Rempart), les élections se sont déroulées «tranquillement», selon plusieurs observateurs. Interrogés, les agents et partisans des deux alliances parlent de «baté bef» et de «tendance en notre faveur».

D’ailleurs, vers la fermeture d’un centre de vote à Rivière-du-Rempart, ils ont fait le tour de la circonscription dans la liesse. Les voitures des partisans défilaient en klaxonnant, des drapeaux flottants par les portières, la musique était bruyante dans les « bases », les partisans chantaient, dansaient et battaient le tambour dans les rues.

Sur les 40 624 électeurs de Piton/Rivière-du-Rempart, 32 376 ont accompli leur devoir civique. Le taux de participation est de 79,7% contre 85,9% aux dernières élections.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires