Le MTC réitère sa volonté pour le "Comingling"

Avec le soutien de

Le Mauritius Turf Club, par la voix de son nouveau président, William Chung, a réitéré sa volonté de voir se concrétiser le projet de comingling entre les deux compagnies de Tote locales et éventuellement entre le pool mauricien et celui d’Afrique du Sud. C’était lors d’un point de presse hier au cours duquel le MTC a abordé la saison 2010 qui débute samedi prochain.

« Depuis l’arrivée d’un deuxième Tote à Maurice, le MTC a toujours oeuvré pour la mise en commun des paris entre les deux opérateurs de Tote. Les avantages du comingling sont connus à travers le monde. En août de l’année dernière, nous avons rencontré des représentants des deux opérateurs locaux et nous leur avons fait connaître notre position. Ils savent que nous sommes pour le comingling. Puis, nous avons eu des discussions avec la Gambling Regulatory Authority.

Pour que le comingling soit une réalité, il faut que la section y relative de la GRA Act soit promulguée. Valeur du jour, on ne sait pas si cela a été fait ou pas », a déclaré William Chung au sujet du comingling.

Ce sujet fait, en effet, débat depuis quelque temps, car seul un des opérateurs locaux, en l’occurrence l’Automatic System Ltd, est prêt à se lancer dans ce projet avec son homologue sud-africain Phumelela Gold, car ils disposent tous deux des équipements informatiques de la firme américaine Amtote. Ce qui provoque en ce moment des mécontentements chez Globalsports Ltd, compagnie qui gère Tote Lépep, car elle a été mise soudainement hors-course. Mais elle n’a certainement pas encore dit son dernier mot…

Le président du MTC a aussi abordé la question de l’utilisation d’anabolisants qui « seront plus ou moins interdits ». Le vétérinaire du MTC, le Dr Christian Bourdet, nouvellement installé à son nouveau poste, a expliqué que des traitements à base d’anabolisants ne seront permis que dans des cas spécifiques et qu’un cheval, qu’il soit nouveau ou ancien, ne sera pas autorisé à prendre part à la compétition pendant les 45 jours suivant le traitement médical.

Pour ce qui est de la question de retransmission des courses à la télévision et à la radio, le MTC a déjà conclu un accord avec Parabole Maurice et les détails seront probablement rendus publics la semaine prochaine. La chaîne privée diffusera l’intégralité des 37 journées à travers des émissions qui seront conçues par une équipe du MTC. La MBC, elle, se contentera des images des huit courses seulement et elle les diffusera sur sa 3e chaîne.

Par ailleurs, répondant à une question de l’express, William Chung a reconnu que les radios privées ne sont pas payées par le MTC pour la retransmission des courses sur leurs ondes, ce qui est, en revanche, le cas pour la MBC radio. Mais il a promis que tout le monde finira par être sur un pied d’égalité.

De son côté, le responsable du Mauritius Turf Club Laboratory, Bertrand Baudot, a annoncé que l’International Conference Of Racing Analysts and Veterinarians se tiendra à Maurice en 2014. Cette conférence, qui s’est déroulée cette année en Nouvelle-Zélande, a pour but de faire des recommandations sur des questions scientifiques aux autorités hippiques pour que l’intégrité des courses soit toujours maintenue et protégée.

En ce qui concerne les prize money, dont le montant a presque doublé en cinq ans, ils ne seront pas revus à la hausse cette saison.

&nbsp

ALLY MOHEDEEN

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires