Le MSM se jette dans la bataille au No 8

Avec le soutien de

Malgré la démission de Joe Lesjongard, le Mouvement Socialiste Militant (MSM) ne veut pas se dévier de son objectif principal.

Cet objectif, c’est la candidature du leader, Pravind Jugnauth, à une éventuelle partielle au No. 8 suite à l’invalidation de l’élection d’Ashock Jugnauth. Le MSM consacre désormais toute son énergie dans cette joute et espère voir son leader triompher.

Dans cette optique, le MSM se refuse aussi d’évoquer la question des alliances. L’essentiel pour ce parti, c’est de faire élire son leader. Soit de démontrer sa force sur le terrain pour, éventuellement, être dans une position de force dans les négociations électorales. Pravind Jugnauth, pour sa part, est confiant que son parti va surprendre les autres formations politiques.

Pravind Jugnauth n’épargne toujours pas sa cible préférée: Rama Sithanen. Pour le premier, le ministre des Finances serait au courant du contrat de hedging qui est, aujourd’hui, à la base des difficultés d’Air Mauritius. Il réclame, en conséquence, une enquête.

Enfin, tout en exprimant son regret après le départ de Joe Lesjongard, Pravind Jugnauth laisse entendre que d’autres obstacles se présenteront sur la route de son parti. Fait-il allusion à d’éventuelles démissions à venir?

Nazim ESOOF

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires