Le Mozambique va créer la Réserve du lac Niassa

Avec le soutien de

Le gouvernement mozambicain a approuvé mercredi la création de la "Réserve du lac Niassa", comme la toute dernière extension aux aires protégées du pays.

Le porte-parole du gouvernement, le vice-ministre de la Justice Alberto Nkutumula, a déclaré aux journalistes à Maputo mercredi que la création de cette réserve vise à préserver les espèces vivant dans le lac, à augmenter le revenu des ménages des communautés riveraines et à promouvoir l''''éco-tourisme.

L''initiative vise à contribuer à la conservation de la biodiversité et la protection des ressources disponibles dans la réserve afin de promouvoir leur utilisation durable au profit des générations actuelles et futures. "Le lac Niassa est un point de référence mondial", a déclaré M. Nkutumula. "Il est le troisième plus grand lac d''Afrique, et se trouve à 700 mètres de profondeur. On y trouve plus de 700 espèces de poissons", a-t-il continué. "Mais de nombreuses activités humaines ont été menées sur et autour du lac au détriment de la faune et de la flore", a-t-il regretté.

La déclaration du lac comme réserve avait pour but de mettre fin à ces menaces pour l''environnement, en limitant les activités humaines nuisibles. En plus de la réserve, couvrant 47,8 millions d''hectares, le gouvernement a également établi une zone tampon autour de la réserve, couvrant une superficie de 89,3 millions d''hectares supplémentaires.

Le gouvernement a également approuvé une résolution désignant le lac Niassa comme site Ramsar, qui devrait être inclus dans la liste des zones humides d''importance internationale. Ces sites tirent leur nom de la ville iranienne de Ramsar, où la convention internationale sur la protection des zones humides a été signée en 1971.


Source : Chine Nouvelle

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires