Le MMM lance une série de meetings pour miner le pouvoir

Avec le soutien de

Après la présentation du nouveau Local Government Bill présenté au Conseil des ministres le vendredi 3 juin, le Mouvement Militant Mauricien (MMM) n’a pas perdu de temps. Les mauves annoncent, en effet, toute une série de meetings dans les cinq villes du pays, avec le dossier des collectivités locales comme plat de résistance.

Les mauves veulent déjà se mettre en campagne électoral. Toute une série de meetings est annoncée prochainement afin de venir dresser un tableau de la situation qui règne dans le pays, notamment aux collectivités locales. « Nous constatons que c’est la pagaille », explique Deven Nagalingum, député à la circonscription numéro 19. C’est à Beau-Bassin que se tiendra le premier de cette série de meetings, où Paul Bérenger, Alan Ganoo, Kee Chong Li Kwong Wing ainsi que Franco Quirin prendront la parole.&nbsp La corruption, politique de petits copains, les collectivités locales, sont les principaux thèmes qui seront à l’agenda. Le deuxième meeting du Mouvement Militant Mauricien (MMM) aura lieu à Plaine-Verte, avant le début du Ramadan, confie l’Etat-major du parti.

Au sujet de la déclaration faite récemment par le ministre des Collectivités locales, Hervé Aimé, à l’effet que les députés ne seront pas autorisés à prendre part aux élections municipales, le MMM se dit plus que jamais prêt. « Nous avons une liste de candidats comprenant des cadres du secteur privé, des sportifs, des travailleurs sociaux… Avec ou sans les députés mauves, le MMM remportera haut la main cette élection municipale », lance Rajesh Bhagwan, secrétaire général du parti du cœur.

Deven Nagalingum a, pour sa part pris, cette décision d’exclure les députés de la course aux municipales, sur un ton plus virulent. « C’est une entorse à la démocratie », a-t-il déclaré. Ce dernier explique que le fait d’interdire la candidature des députés aux élections municipales est un signe flagrant de panique, « car l’Alliance de l’Avenir a peur des ses adversaires », poursuit Deven Nagalingum.

Il faut rappeler que le texte de loi sera soumis au Stale Law Office ce mercredi, avant de le soumettre au Parlement. Le MMM aura un mois pour examiner le projet de loi, avant qu’il ne soit présenté à l’Assemblée nationale.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires