Le MMM dissoudra la Road Development Company Ltd une fois au pouvoir

Avec le soutien de

Déclaration faite par le président de la commission économique du MMM, Vishnu Lutchmeenaraidoo, lors d’une conférence de presse ce vendredi 15 janvier.

Le dirigeant du MMM s’est insurgé contre ce qu’il qualifie de scandale financier avec l’allocation de contrats d’infrastructures routières par la Road Development Company Ltd.

«Ils ont créé une compagnie privée avec des gens qui seront nommés par les ministres pour allouer Rs 26 milliards de contrats aux projets d’infrastructures routières. Une fois au pouvoir, nous allons dissoudre immédiatement cette compagnie. Quelle est la motivation du gouvernement quand il dit que les procédures d’appel d’offres publiques sont trop longues», se demande Vishnu Lutchmeenaraidoo.

Il estime également que l’allocation du contrat d’un montant de Rs 9 milliards pour la construction du nouveau terminal de l’aéroport de Plaisance est le plus grand scandale que Maurice ait jamais connu. «Sithanen a pris un empreint de Rs 9 milliards en Yuan, une devise qui a le potentiel de doubler de valeur d’ici quatre ans. Donc, c’est Rs 18 milliards que nous devrons rembourser. La spécialité du ministre Sithanen est de faire des dettes quand il ne faut pas et là où il ne faut pas», estime le dirigeant mauve.

Vishnu Lutchmeenaraidoo a aussi promis que son parti s’attellera&nbsp au démantèlement de «la mafia du jeu» une fois qu’il aura repris les rênes du pouvoir. Il demande&nbsp à toute la population mauricienne de soutenir ce projet.

«Le MMM prend l’engagement formel, avec Paul Bérenger comme Premier ministre et moi-même comme ministre des Finances, de nettoyer le secteur du jeu à Maurice. Nous invitons la population dans son ensemble à&nbsp nous soutenir sur ce dossier», affirme celui qui se présente en challenger de l’actuel ministre des Finances.

«La population a l’impression que le gouvernement est devenu l’otage de la mafia du jeu et celle de la drogue, surtout quand nous voyons la manière dont le gouvernement a traité le dossier de la mafia du jeu. Le ministre des Finances porte l’entière responsabilité de ce qui s’est arrivé en ce qui concerne la culture « zougadère ». 187 permis de maisons de jeux ont été délivrés par son ministère de 2005 à 2009», ajoute-t-il.

Le dirigeant du MMM soutient que c’est à cause du manque de volonté du gouvernement, qu’il n’y a pas de sanctions contre les maisons de jeux. «La loi donne tous les pouvoirs nécessaires au ministère des Finances pour mettre de l’ordre dans ce secteur. Nous savons tous que le jeu et la drogue génèrent de l’argent facile. Tellement facile que même la conscience de certains peut être achetée », laisse entendre le shadow minister of Finances des mauves.

&nbsp

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires