Le MMM conteste les nominations politiques à la tête des centres culturels

Avec le soutien de

Les membres du Mouvement Militant Mauricien (MMM) estiment qu’il y a une politisation excessive au sein des centres culturels à Maurice. Ils critiquent la gestion du Centre Culturel islamique.

« Au sein du MMM, notre vision des centres culturels à Maurice reflète la diversité. Cependant, depuis que le Parti Travailliste a pris le pouvoir en 2005, nous constatons que ces centres ont été asphyxiés par une mainmise politique », a indiqué le secrétaire général du parti, Rajesh Bhagwan.

Selon lui, le mot-clé de ces centres devraient être le « bridge building », en vue de réunir les différentes cultures. « Nous dénonçons les nominations partisanes qui ont lieu dans les centres culturels », devait-il faire ressortir.

Le député de la circonscription No. 3 (Port-Louis-Est-Port-Louis-maritime), Adil Ameer Meea, de son côté, a soulevé le point de la gestion du Centre Culturel Islamique (CCI). « Comme son nom l’indique, le Centre Culturel Islamique est utilisé comme un échange culturel. Mais depuis quelques temps, les habitants de Plaine Verte sont venus se plaindre de la conversion du centre en un espace politique », avance le député de l’opposition.

Adil Ameer Meea a également fait ressortir que les comptes du CCI n’ont pas été présentés au directeur de l’audit, ces dernières années. « Cela fait plus de cinq ans que le CCI n’a plus rendu publiques les dépenses qui ont été faites. Nous soulèverons cette question au parlement dès la rentrée&nbsp parlementaire », a-t-il ajouté.

Le député mauve, Reza Uteem s’est, quant à lui, élevé contre le rôle du CCI dans l’organisation du Hadj, à l’approche du départ des pèlerins vers la Mecque.&nbsp « Le CCI n’est pas une agence de voyage. C’est tout à fait inacceptable », a déclaré Réza Uteem.


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires