Le ministre des Finances Rama Sithanen n’est pas sûr de retrouver sa circonscription

Avec le soutien de

Rama Sithanen est toujours dans le flou quant à son avenir politique. Le Premier ministre lui aurait demandé d’abandonner le ministère des Finances et de se porter&nbspcandidat à Rivière-des-Anguilles-Souillac.

C’est ce samedi 3 avril qu’on connaîtra le sort réservé à Rama Sithanen au sein de l’Alliance Bleu-Blanc-Rouge. En effet, c’est en fonction de sa présence ou non à la conférence de presse de l’Alliance PTr-MSM-PMSD&nbsp programmée à l’hôtel&nbsp Four Points Sheraton&nbsp à 11h00, ce samedi matin.

Jusqu’à fort tard hier vendredi 2 avril,&nbsp les tractations ont continué entre les membres du Parti Travailliste pour trouver une solution honorable au problème Sithanen. Durant toute la deuxième partie&nbsp de la journée du vendredi, on aura noté un va et vient incessant au bureau du ministre des Finances. Collègues de parti, ministres, activistes et membres de sociétés socioculturelles se sont succédé à l’Hôtel du Gouvernement.

Le matin, Rama Sithanen qui était arrivé très tôt à son bureau avait discuté avec ses proches collaborateurs avant de se rendre au conseil des ministres. « On n’a pas discuté de ce cas au conseil des ministres. C’était une séance normale », a déclaré un membre du gouvernement après la réunion du cabinet.&nbsp Ram Sithanen a pour sa part, rencontré le Premier ministre en fin d’après midi.

Les déboires de Rama Sithanen ont commencé à la conclusion de l’Alliance Bleu-Blanc-Rouge. Il semblerait que le Mouvement socialiste militant aurait réclamé la tête de Rama Sithanen&nbsp ou presque, lors des négociations.&nbsp Pravind Jugnauth, le leader du MSM aurait demandé le portefeuille des Finances pour lui personnellement&nbsp et l’investiture dans la circonscription No. 18 (Belle-Rose-Quatre-Bornes) pour un de ses proches.

Dans les milieux proches du PTr, on affirme que le Premier ministre aurait cédé à&nbsp la demande du leader du MSM. Il aurait proposé à Rama Sithanen d’abandonner les Finances et de quitter la circonscription No. 18 pour aller se porter candidat au No. 13 (Rivière des Anguilles-Souillac).

Entretemps, la résistance s’organise à Quatre-Bornes dans le camp Sithanen. Des agents se font entendre pour réclamer que le ministre reste dans sa circonscription et garde le portefeuille des Finances en cas de victoire de l’Alliance PTR-MSM-PMSD aux élections générales du 5 mai prochain.

Il est à noter que Neeta Deerpalsing, la colistière de Rama Sithanen&nbsp à Belle-Rose-Quatre-Bornes n’a pas toujours été sur la même longueur d’ondes que le ministre des Finances. Neeta Deerpalsing s’est souvent montrée critique à l’égard de la politique menée par Rama Sithanen. Il faut s’attendre à des réactions au No. 18 après la levée des boucliers des pro-Sithanen.

De toutes les façons on sera fixé après 11h00 ce samedi 3 avril quand le Premier ministre aura rencontré la presse à Ebène.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires