Le ministère du Tourisme s’offre une Pajero à Rs 2,5 millions pour aller à la plage

Avec le soutien de

Le seul constat de l’Audit au ministère du Tourisme et des Loisirs concerne l’acquisition d’un véhicule tout terrain haut de gamme de 3200 c.c en octobre 2010. Cette Mitsubishi Pajero a été achetée auprès d’Iframac, filiale de la British American Investment (BAI) au coût de Rs 2, 563,765. Laquelle somme émane du Contingency and Reserve Fund du ministère des Finances.

Au ministère du Tourisme, l’on justifie l’achat de la Pajero par le fait qu’un tel véhicule était nécessaire pour ses cadres devant effectuer des visites sur des sites montagneux et rocheux. Des sites supposément inaccessibles en voiture. Ou encore pour le besoin des visites effectuées par un groupe de plus de cinq personnes, incluant des cadres d’autres ministères.

Le ministère a insisté pour des spécifications sur un tout terrain dit « jeep-type », auprès du ministère des Infrastructures publiques, au lieu d’une voiture ou d’un 4x4 normal mieux adapté pour ces types de virées. Cependant, le rapport de l’Audit révèle que depuis l’acquisition de cette Pajero grand luxe, seulement des visites à des plages ont été conduites à avril 2011,

L’Audit estime que la nécessité d’acheter un tel bijou n’était donc pas appropriée. Sans compter que le véhicule a souvent été utilisé pour le transport du personnel qui fait des heures supplémentaires. Quant aux officiers d’autres ministères, ils n’ont pas encore utilisé le véhicule pour des visites des lieux.

L’audit qualifie cette dépense de Rs 2,6 millions « d’abusive », car les trajets effectués par le véhicule auraient pu se faire en 4 x 4 ou en voiture, dont les coûts en terme de carburant sont bien en dessous de ce que consomme cet engin.

De son côté le ministère de tutelle considère cet investissement de&nbsp «justifiable» et que seulement sept mois se sont écoulés depuis l’achat de ce véhicule. Donc, il trouve prématuré d’évaluer son utilité à ce stade.

Il avance également qu’il n’était pas dans l’intention du ministère d’acheter un véhicule luxueux car il utilisait déjà un véhicule de ce type depuis 2002, sans toutefois préciser sa marque. Et que cet achat avait été fait depuis ce celui-ci a été remis au ministère des Infrastructures publiques à l’achat de la Pajero.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires