Le leader de l’opposition réclame la révocation du ministre Choonee

Avec le soutien de

Paul Bérenger est d’avis que Navin Ramgoolam n’a pas condamné les propos tenus par le ministre de la Culture, à d’Epinay, dimanche dernier.&nbsp Il réclame la révocation de Mukesswur Choonee.


Le leader du Mouvement Militant Mauricien (MMM), Paul Bérenger, est revenu sur les propos tenus par le ministre des Arts et de la Culture, Mookhesswur Choonee, lors du 5ème anniversaire de la Vaish&nbsp Welfare Association, le 29 août 2010, à d’Epinay.&nbsp Selon lui, le ministre aurait du être révoqué.&nbsp


«Le Premier ministre, Navin Ramgoolam s’est dissocié des propos tenus par le ministre des Arts et de la Culture, Mookhesswur Choonee. Mais, il n’a pas condamné ces propos. S’il l’avait fait, il aurait eu à révoquer Choonee», affirme le chef de l’Opposition lors d’une conférence de presse du MMM, en ce 4 septembre, à l’hotel Le Labourdonnais, à Port-Louis.


Paul Bérenger est d’avis que les propos de Choonee sont « inacceptables». Toutefois, il affirme que ce n’est pas un cas isolé» au Parti Travailliste (PTr). Il fait ressortir que lui-même avait reçu des&nbsp insultes communalistes.


«Deva Virahswamy m’avait traité de ‘lera blanc’ ou ‘sa blanc la’. D’autres membres de ce parti, tels que Lormus Bundhoo, Ram Mardemootoo et Herve Aimé ont également tenu ce genre de propos. Autant d’illustrations de ce que le PTr est devenu aujourd’hui. Ce n’est plus le PTr de Maurice Curé, du Pandit Sahadeo, Guy Rozemont et Renganaden Seeneevassen. Personne actuellement au PTr, ne connait mieux que moi», soutient-il.


Selon le leader des mauves, le Parti Travailliste «distille le communalisme à chaque élection générale». Interrogé sur l’affirmation du chef du gouvernement&nbsp également chez l’Opposition, le leader du MMM déclare « il essaye de créer une diversion. Il n’à l’effet que le phénomène existe également aucun exemple ou cas où un dirigeant du MMM, à commencer par moi, a tenu un langage communal ou mener des actions communales».


Le leader du MMM a aussi commenté la situation économique. Il s’inquiète devant l’ampleur du déficit commercial. «&nbsp Durant le premier semestre le déficit commercial au augmenté considérablement, nous prévoyons qu’il sera de l’ordre de Rs 67 milliards pour l’année 2010 », a-t-il.


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires