Le Kenya et l''Ethiopie cherchent à renforcer la sécurité à leur frontière

Avec le soutien de

Le Kenya et l''''Ethiopie ont renforcé les dispositifs de sécurité sur leur frontière près de la région de Turkana afin d''arrêter les tueries perpétrées par la milice merile éthiopienne.

La semaine dernière, six Kenyans ont été tués par la milice merile, ce qui pousse les deux pays à mener des consultations sur la sécurité dans la région frontalière. Ces morts ont porté à 14 le nombre des personnes tuées, y compris trois officiers de police.

L''insécurité due aux affrontements tribaux a aussi un impact négatif sur les activités de pêche dans le lac Turkana (PHOTO).

Selon le commissaire du district de Turkina-Nord, Albert Mwiltisa, ont déclaré à l’agence de presse chinoise Xinhua par téléphone que les gouvernements du Kenya et de l''Ethiopie avaient convenu de prendre des mesures pour maintenir la paix entre les communauté merile et turkana.

"Nous sommes parvenus à un consensus sur la sécurité de la frontière et les forces de sécurité des deux parties travailleront ensemble pour empêcher les jeunes merile d''entrer et de tuer au Kenya", a déclaré Mwilitsa.

Mwilitsa a déclaré que le Kenya avait déployé des policiers pour surveiller le lac Turkana et contrecarrer les miliciens merile, alors que les soldats éthiopiens cherchent à empêcher les meriles de pénétrer dans le territoire kenyan.

Source : Agence de presse Chine Nouvelle.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires