Le Front Commun musulman critique le langage « inacceptable » de Rashid Beebeejaun

Avec le soutien de

Le Front Commun Musulman (FCM) réclame une nouvelle équipe et des nouveaux visages pour l’Alliance sociale, à Port-Louis, pour les élections générales. Il commente également des incidents qui auraient eu lieu au bureau de Rashid Beebeejaun.

Lors d’un point de presse à Port-Louis, ce jeudi 25 mars, Busheer Moideen, le président du Front Commun Musulman (FCM) a demandé au Premier ministre de revoir la liste des candidats du Parti Travailliste dans la capitale. Il a ciblé les ministres Asraf Dulull&nbsp et Abu Kasenally. « Il y a d’autres personnes au sein de la communauté qui sont plus à même de répondre aux attentes du Premier ministre. Nous demandons une nouvelle équipe et de nouveaux visages ».

Il au aussi longuement commenté un deuxième incident impliquant des activistes politiques et des proches de Rashid Beebeejaun au bureau du Deputy Prime minister (DPM).

Ce deuxième incident est venu s’ajouter au conflit qui oppose le FCM à Rashid Beebeejaun. Il s’agit cette fois de menaces et d’agression verbale alléguées contre le No. 2 du gouvernement. En effet, un habitant de Vallée Pitot Asraf Ally Boodhoo a porté plainte dans la soirée du mercredi 24 mars contre le Deputy Prime minister (DPM).&nbsp Il allègue avoir été verbalement agressé par Rashid Beebeejaun.

Le plaignant affirme, également, que des menaces d’agression physique ont été portées contre sa personne dans le bureau du DPM et en présence de ce dernier. Ces menaces concerneraient aussi selon ses dires un certain Naushad Ramchurn. Ce dernier a également consigné une déposition en même temps que Asraf Boodhoo à la police. Selon leurs dires, Rashid Beebeejaun leur aurait reproché dans un langage ordurier d’avoir distribué des tracts de l’Union Musulmane qui portaient atteinte à sa personne.

&nbsp

«C’est un langage inacceptable de la part d’un Vice-Premier ministre. C’est le deuxième cas enregistré dans son bureau. Ce n’est pas acceptable pour une République», estime Busheer Moideen, président de la FCM.

Il explique que ce n’est pas un tract qui a été distribué,&nbsp mais le journal de l’Union musulmane, un bimensuel dont la distribution s’est toujours faite ainsi. « Ce n’est pas vrai de dire que ce journal est anti-Beebeejaun. Il défend, certes les intérêts de la communauté musulmane mais ne contient pas que des articles anti-Beebeejaun», précise Busheer Moideen.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires