Le Colorado s'interroge sur un possible tourisme du cannabis

Avec le soutien de

Le Colorado est devenu en ce début d'année la première région au monde à légaliser la vente libre du cannabis mais ni l'Office régional du tourisme ni les stations de ski de cet Etat de l'Ouest américain ne veulent jouer cette carte pour attirer des visiteurs extérieurs.
 
En vertu du référendum de novembre 2012, une trentaine de dispensaires de marijuana agréés par les autorités locales ont ouvert leurs portes le 1er janvier. Dans les files d'attente se sont mêlés aux habitants du Colorado de nombreux acheteurs venus d'autres Etats du pays.
 
D'après Betty Aldworth, directrice adjointe de l'Association nationale des industries du cannabis, les ventes se sont élevées à un million de dollars pour la journée inaugurale.
 
Mais l'Office de tourisme du Colorado a prévenu par communiqué qu'il n'envisageait pas de se servir de cette légalisation pour promouvoir l'Etat, où le tourisme a généré un chiffre d'affaires direct de 16,7 milliards de dollars en 2012.
 
De même, les stations de ski réputées de la région n'ont pas l'intention d'accroître leur fréquentation en exploitant cette innovation légale.
 
"Il existe depuis les années 1970 dans le Colorado une loi qui rend illégale la pratique du ski ou du surf, ou même le simple fait de prendre une remontée mécanique, sous emprise", a rappelé Jennifer Rudolph, porte-parole de Colorado Ski Country USA, un regroupement industriel qui représente la plupart des 26 stations de ski locales.
 
Mais tous les acteurs du tourisme ne partagent pas ce point de vue. Ainsi, l'agence Colorado Green Tours se présente désormais comme une agence de voyage "assurant un service complet en matière de cannabis", selon son fondateur, Peter Johnson, et propose entre autres prestations des séjours de ski. En indiquant cependant qu'il est préférable de réserver la consommation de substances à l'après-ski.
 
"Le Colorado est évidemment réputé pour le ski. Maintenant que le cannabis est légal, cela peut devenir, si on le souhaite, un accessoire de ski à la mode", ajoute Peter Johnson.
 
Matt Brown, cofondateur de l'agence My 420 Tours, assure de son côté que plus de 4.000 clients sont sur ses listes d'attente. "Nous sommes cet ami qui vit au Colorado et qui peut vous aider à découvrir des choses qui n'existent pas hors des frontières de notre Etat", dit-il.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires