Le capitaine taïwanais qui avait tué 15 membres d''équipage au large de Maurice déporté

Avec le soutien de

&nbsp

Treize ans après le massacre de 15 marins sur un navire taïwanais, au large de Maurice, le capitaine Kung Tai-an a été déporté par les autorités locales. Un nouveau procès l''''attend à Taïwan, après qu’il ait purgé une partie de sa peine à Maurice.

&nbsp

Kung Tai-an, a été arrêté à sa descente d’avion à Taïwan, mardi 20 novembre, par la police taïwainaise et immédiatement placé en détention en vue d’un nouveau procès. Libéré sur parole par la justice mauricienne, qui l’avait condamné à 20 ans de prison, le capitaine taïwanais fera face à un nouveau procès pour homicide dans son pays, a annoncé mercredi 21 novembre, la police taïwanaise.

&nbsp

Le capitaine du bateau de pêche taiwanais, Chin Ching No12, avait provoqué la &nbspconsternation dans le port, en février 1999.&nbsp Selon les survivants, 12 membres d’equipage chinois avait été tués par balles sur le navire, et 3 autres s’étaient jetés par dessus bord pour éviter le même sort. Leurs corps n’ont jamais été retrouvés.

&nbsp

D’après les six membres d’équipage - quatre Taïwanais et deux Philippins -, qui ont témoigné contre le capitaine, ce dernier a tué par balles les 12 membres d’équipage parcequ’ils refusaient un prolongement de leur contrat. Ils avaient affirmé que le capitaine employait constamment un langage abusif à leur égard. Le Chin Ching No 12, un navire battant pavillon taïwanais, avait à son bord 24 membres d’équipage, dont la majorité était des Chinois.

&nbsp

&nbsp

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires