Le candidat du pouvoir donné gagnant pour la présidence malgache

Avec le soutien de

L'ancien ministre des Finances Hery Rajaonarimampianina a remporté le second tour de l'élection présidentielle du 20 décembre, selon des résultats encore provisoires et contestés par son adversaire.

Le candidat soutenu par le président malgache sortant Andry Rajoelina, qui a pris le pouvoir en 2009, a remporté le second tour de l'élection présidentielle du 20 décembre, selon des résultats encore provisoires et contestés par son adversaire.

Après dépouillement de 99% des voix, l'ancien ministre des Finances Hery Rajaonarimampianina est crédité de plus de 53%. Jean-Louis Robinson, soutenu, lui, par Marc Ravalomanana, la victime du coup d'Etat de 2009, ne peut donc plus combler son retard.

Il a demandé cette semaine un nouveau dépouillement et son état-major a déposé près de 300 plaintes auprès de la commission électorale.

L'enjeu de cette présidentielle est de première importance pour Madagascar, dont les caisses sont pratiquement vides. Il s'agit de regagner la confiance des investisseurs internationaux, des touristes et des donateurs pour remettre sur pied une économie déstabilisée par les sanctions internationales imposées après le coup d'Etat de 2009.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires