Land Based Oceanic Industry: un plan de travail sera soumis en janvier 2010

Avec le soutien de

Les partenaires de ce projet soumettront un plan de travail en janvier 2010. Ce n’est qu’à partir de là que les détails du projet seront disponibles.

C’est ce qui ressort de la Private Notice Question du leader de l’opposition de ce mardi 24 novembre. Le ministre des Energies Renouvelables et des Utilités Publiques, à qui était adressée la question, a fait l’historique de ce projet qui date de fin 2005.

Rashid Beebeejaun informe aussi la Chambre que les différents appels d’offres n’ont pas permis au gouvernement de trouver un partenaire stratégique pour le projet dans son ensemble et que seul un partenaire principal pour la première phase du Land Based Oceanic Park a été désigné.

Première phase qui consistera à la création d’un Green Data Centre de 10 000 m2 dont le système de refroidissement sera alimentée par l’eau de mer à basse température, pompée à 1 000 mètres de profondeur. Le site, qui accueillera le projet, se situera dans la région de Flic-en-Flac en direction d’Albion, plus précisément derrière l’usine sucrière de la propriété de Médine.

Le ministre Beebeejaun explique qu’une compagnie publique, en l’occurrence la Mauritius Land Based Oceanic Park Ltd (MLBOPL), a été créée pour accueillir les éventuels investisseurs pour ce projet. Quant aux autres phases du projet, qui comprennent la désaliénation de l’eau de mer, l’embouteillage de l’eau à forte teneur en minéraux et de produits dérivés destinés à l’industrie pharmaceutique, elles sont pour le moment mises en attente.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires