La VOH contre la réforme électorale mais pour la révision du Best Loser System

Avec le soutien de

Voice of Hindu (VOH) considère que la situation n’est pas propice pour une réforme électorale. Il se dit toutefois en faveur d’une révision du Best Loser System.

Pas de temps à perdre avec la réforme électorale, estiment les membres de Voice of Hindu. Lors d’une conférence de presse tenue le mercredi 18 janvier à Port-Louis, le président de ce groupe, Krit Manohur, a indiqué que les partis politiques sont en train d’investir trop d’énergie dans des discussions autour de la réforme électorale. Il y a, selon lui, d’autres préoccupations plus graves. « Nous savons tous que 2012 sera une année économique difficile, les partis politiques du gouvernement et ceux de l’opposition devraient travailler de concert pour trouver des solutions à ces défis », déclare-t-il.

Les membres de la VOH ont aussi expliqué qu’il n’est pas nécessaire de réformer le système électoral actuel car, selon eux, ce système a déjà fait ses preuves. « Il ne faut pas oublier que des non-hindous comme Paul Bérenger ou sir Gaëtan Duval se sont retrouvés au Parlement grâce à ce système », dit-il.

Krit Manohur a aussi commenté l’action intentée par le Blok 104 au conseil privé de la Reine contre la déclartion d’appartenance ethnique des candidats aux élections générales.

Le vice-président de VOH, Navin Unoop, a, pour sa part, évoqué le Best Loser System. Selon lui ce mécanisme devrait être revu. « Le Best Loser System ne devrait pas profiter qu’aux minorités. Nous avons constaté que dans certains cas il y a eu des hindous qui avaient réalisé des meilleurs scores », a-t-il indiqué.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires