La STC prise en otage par le contrat hedging d’Air Mauritius

Avec le soutien de

Le dossier hedging d’Air Mauritius continue à causer des dégâts. La note pour la State Trading Corporation est salée. Rs 2,9 milliards à juin prochain.

Le ministre du Commerce, Mahen Gowressoo est dans tous ses états. Le hedging sur le carburant contracté par la compagnie d’aviation nationale laissera une lourde ardoise à la State Trading Corporation (STC). A valeur du jour, ce contrat coûtera au pays la bagatelle de quelque Rs 9 milliards à août 2010. Date à laquelle, il arrive à échéance.

C’est à la suite d’une demande du député de l’opposition, Alan Ganoo, qui voulait que le ministre soumet au secrétariat de l’Assemblée nationale des documents relatifs aux obligations de hedging de la STC que le ministre de tutelle a fait part d’une enquête sur cet organisme. Si aucun document officiel, à la mi-journée du 16 janvier, n’était déposé au secrétariat de l’Assemblée nationale, par contre, des informations ont commencé à circuler sur la STC.

Ainsi, on apprend qu’à décembre 2008, la STC a déjà perdu Rs 2 milliards à cause du hedging. Il semblerait qu’il reviendra aux consommateurs de passer à la caisse pour sauver la STC. La baisse de prix de certaines commodités sur le marché mondial ne serait pas automatiquement répercutée à Maurice…

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x