La Rodrigues Government Employees Association compte poursuivre l’Etat en justice

Avec le soutien de

Alain Tolbize (photo), le président de la Rodrigues Government Employees Association (RGEA) tire la sonnette d’alarme. Le syndicat qu’il dirige déplore les conditions d’emploi des salariés de l''''Assemblée régionale de Rodrigues.

La RGEA accorde un délai d’une semaine au ministère de la Fonction publique, pour que ce dernier revoie le sort des fonctionnaires de l''Assemblée régionale de Rodrigues. Au cas contraire, le syndicat intentera des poursuites judiciaires à l’Etat. Une lettre a été adressée, à cet effet, au ministère de la Fonction publique et au premier ministre.

« Si dans une semaine le ministère ne se penche pas sur la question, nous poursuivrons l’Etat en justice. Nous ne tolérerons aucun acte de discrimination », a dit Alain Tolbize , le président de la RGEA .


« Le ministère de la Fonction Publique va l’encontre de la Section 16 de la constitution. Les fonctionnaires de l''Assemblée Régionale de Rodrigues sont victimes de discrimination, de la part du gouvernement. Il est temps de mettre un terme à cela », a déclaré, Alain Tolbize, lors d’une conférence de presse, le lundi 13 septembre, au Jade Court à Port-Louis.

Le négociateur de la RGEA, Rashid Imrith, regrette que « le gouvernement n’accorde pas assez d’attention aux exercices d''évaluation des ressources humaines, comme indiqué dans le rapport de la Pay Research Bureau, rédigé en 2008 », a-t-il dit.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires