La Réunion : Saisie record de cocaïne

Avec le soutien de

Après huit mois et demi d’enquête sur un trafic de cocaïne entre la banlieue parisienne et la Réunion, les policiers de la sûreté départementale ont procédé, cette semaine, à un vaste coup de filet.

Une dizaine de suspects ont été placés en garde à vue. Le cerveau présumé du réseau est le patron d’un restaurant de Saint-Denis. Près de 300 grammes de cocaïne ont été interceptés.

C’est une saisie record à la Réunion, selon le&nbsp Journal de l’Ile de La Réunion (ce vendredi 29 octobre). Pas loin de 300 grammes de cocaïne ont été retrouvés, mardi soir, par les policiers du groupe “stup” de la sûreté départementale. Le trafiquant présumé est le gérant d’un restaurant de Saint-Denis.

Âgé de 26 ans il est déjà connu de la police et de la justice pour avoir été condamné à une peine de deux ans et demi de prison en France pour trafic de stupéfiants.

Les investigations ont démarré en février dernier quand un renseignement est parvenu à la sûreté départementale indiquant qu’un “Réunionnais” allait régulièrement s’approvisionner en cocaïne en région parisienne.&nbsp Prudent, se sachant déjà fiché, le jeune homme ne voyageait jamais avec la marchandise.

&nbspIl faisait appel à ce qu’on appelle des “mules”. Des personnes qui effectuaient donc le voyage entre Paris et la Réunion, contre rémunération pour transporter la cocaïne. D’après l’enquête des policiers, au moins trois voyages ont été effectués. La quantité de drogue transportée avoisinait à chaque fois les 500 grammes.

Les policiers ont également pu établir que cette drogue était ensuite revendue dans des bars et boîtes de nuit de Saint-Denis, Saint-Gilles et Saint-Pierre. Prix négocié : entre 120 et 140 euros. Contre un tarif tournant autour de 60 euros en France. La rareté de cette drogue à la Réunion expliquant ce différentiel de prix. La valeur de la saisie effectuée par les policiers peut donc être estimée à une somme comprise entre 36 000 et 42 000 euros.&nbspLes suspects seront&nbsp conduits au palais de justice de Champ-Fleuri dans la journée de samedi pour une mise en examen.

(Source : Le Journal de l’île de La Réunion)

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires