La Réunion : l''aéroport Roland Garros s''apprête à mettre les gaz

Avec le soutien de

En dépit d’un calendrier très serré, l’aéroport Roland Garros lancera au cours des deux prochaines années les travaux d’aménagement de la piste et d’extension de l’aérogare. Un investissement de 110 millions d’euros qui permettra de fluidifier le trafic et d’accueillir l’A380.

Cela ne se voit pas encore mais l’aéroport de la Réunion est en pleine transformation. Après trois longues années d’études bouleversées par l’arrivée de l’A380 à partir de 2014, la nouvelle société aéroportuaire vient d’arrêter un calendrier précis des travaux. A partir de l’année prochaine, vraisemblablement vers juin-juillet, les entreprises retenues à l’issue des appels d’offres s’attaqueront aux infrastructures aéronautiques.

C’est le premier volet d’un plan d’investissement de 110 millions d’euros qui montera progressivement en puissance jusqu’en décembre 2013. Dans six mois les travaux consisteront à mettre aux normes les pistes et les taxiways (voies de circulation) afin de favoriser l’accueil des gros porteurs. Au chapitre des priorités figurent le renforcement et l’élargissement de la chaussée, le renouvellement du balisage, ainsi que la mise en conformité du réseau de traitement des eaux de ruissellement.

Maintenir la qualité de service

Sur la période 2012-2013, d’autres investissements sont programmés. Il&nbsp est urgent d’intégrer la croissance du trafic et d’améliorer la fluidité à l’intérieur de l’aérogare. Roland Garros est certes dimensionné pour accueillir 2,5 millions de passagers et traiter simultanément deux gros porteurs au départ et à l’arrivée. Mais l’exploitation poussée de ces équipements menace déjà sérieusement la qualité du service.”Il faut ajuster les installations et les adapter à l’évolution des flux de passagers”, admet Jean-Paul Noel, président du directoire de la société aéroportuaire.

Le schéma de modernisation prévoit donc un lifting complet de l’enceinte actuelle, avec l’extension du hall public sur une superficie de 500 mètres carrés et la création de nouveaux comptoirs d’enregistrement. Cette adaptation des ressources s’inscrit dans une stratégie à plus long terme avec l’accueil de 3,5 millions de passagers à l’horizon 2025. L’aéroport s’y prépare déjà. Entre 2014 et 2018, un deuxième programme d’investissement de 100 millions d’euros est déjà calé. L’idée est de transformer la plateforme qui accueille aujourd’hui les passagers en une grande salle d’embarquement et de construire un nouveau hall d’arrivée en lieu et place de l’aérogare fret.

Hausse des redevances

Au cours des 7 prochaines années, la société aéroportuaire mobilisera plus de 200 millions d’euros. Le montage financier repose sur un subtil équilibre. Les accords de Matignon et les fonds européens permettront aux actionnaires (Etat, collectivités locales et chambre de commerce) de la nouvelle entité de récupérer une cinquantaine de millions d’euros. Pour mener à terme toutes les opérations la société aéroportuaire a prévu parallèlement d’emprunter 70 millions sur 40 ans. Il manquera donc 80 millions d’euros.

Cette enveloppe importante sera dégagée progressivement à travers les résultats de l’entreprise. Le président du directoire de l’aéroport et ses équipes ne le cachent pas : la rentabilité devra être au rendez-vous. Pour mémoire, l’aéroport devrait réaliser en 2011 un chiffre d’affaires supérieur à 50 millions et dégager un bénéfice de 5 millions d’euros. Reste que cette excellente performance découle directement de l’explosion du trafic, en hausse de près de 10% depuis le début de l’année.

On l’aura compris, pour améliorer ses recettes, Roland Garros revalorisera ses redevances, celles que supportent les compagnies aériennes lorsqu’elles décollent ou atterrissent à Gillot, et celles que paient les passagers lorsqu’ils achètent un billet. Le forfait supporté par les passagers pour un billet Réunion-Paris devrait augmenter de 40 centimes à partir d’octobre 2012 et dépasser la barre symbolique des 17 euros.

Source: Florent Corée, Le Journal de l’île de la Réunion.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires