La Réunion : Des employés licenciés entament une grève de la faim au conseil général

Avec le soutien de

Les anciens salariés de l’Arast qui n’ont pas reçu leurs indemnités de licenciements&nbsp occupent le siège du conseil régional. Six d’entre eux entament une grève de la faim.
&nbsp
Depuis le mardi 5 janvier&nbsp les ex-salariés de l'''' Association Régionale d''Accompagnement Social Territorialisé (Arast), une organisation qui accorde un soutien à des personnes nécessiteuses, occupent les locaux du conseil général à Saint Denis. L’association était en redressement judiciaire et les licenciés réclament leurs indemnités.

Le matin du 11 janvier, plus d’un millier d’anciens employés qui n’ont pas reçu de salaires depuis le mois novembre, se sont rendus sur les lieux pour recevoir&nbsp une aide de 1000 euros promise par la présidente du conseil général, Nasimah Dindar. Toutefois, le personnel du conseil généra les ont informés qu’ils n’avaient reçu aucune consigne à cet effet.&nbsp

Six travailleurs licenciés de l''Arast ont entamé une grève de la faim depuis lundi matin Ils espèrent ainsi sensibiliser l''opinion publique sur leur sort.

&nbsp

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires