La Réunion : déluge sur l’Est, le Sud au régime sec

Avec le soutien de

De fortes précipitations se sont abattues sur l’île entre mardi soir et mercredi&nbsp après-midi. Seule la région Sud a été épargnée par ces pluies tant attendues.

Météo France a levé mercredi après-midi à 17h00 la vigilance fortes pluies. Comme prévu par les météorologues, la zone convective qui évoluait mardi après-midi à environ 150 km à l’ouest de côtes réunionnaises se déplaçant vers l’est est passée sur l’ île apportant de fortes précipitations. Toutes les régions n’ont pas été concernées par le déluge.

Même si de fortes pluies ne sont pas exceptionnelles au mois de janvier, des quantités impressionnantes d’eau sont tombées entre mardi 18h00 et merecredi 14h00, soit 448 mm sur Salazie dont 162 mm en trois heures , 430 mm sur Takamaka dont 111 mm en trois heures, 424 mm sur les hauts de Sainte-Rose dont 230 mm en trois heures, 181 mm à la Plaine-des-Palmistes. En revanche, il n’est tombé que 60 mm à la Bretagne, 15 mm à Gillot, 60 mm à Bois-de-Nèfles Saint-Paul et 50 mm au Port. Le Sud qui attend désespérément la pluie, n’a pas bénéficié des précipitations.

Sixième système de la saison

Il n’a été relevé que 23 mm à Cilaos, 3 mm au Tampon et 20 mm au Baril. Dans la nuit de mercredi&nbsp à jeudi, les conditions météorologiques se sont améliorées sur la Réunion. Le minimum dépressionnaire, qui se situait mercredi à environ 150 km des côtes malgaches et à 675 km au sud-ouest des côtes réunionnaises a continué à se creuser pour atteindre mercredi le stade perturbation tropicale. Il n’a rien à voir avec l’ex Chanda qui s’est comblé mardi soir sur Madagascar. Nous sommes donc bien en présence du sixième système de la saison qui évoluait jeudi&nbsp après-midi à 475 km au sud - sud-ouest des côtes réunionnaises et se déplaçait vers l’est - sud-est à 19 km/h. Selon le Centre des cyclones tropicaux de la Réunion, "le potentiel de développement de ce phénomène est faible au cours des prochains jours ».

« Les modèles disponibles sont en assez bon accord pour la trajectoire sud-est puis globalement vers l’ouest.Le système devrait donc s’éloigner de nos côtes. Les modèles numériques le font passer au sud de Madagascar mais n’écartent pas l’hypothèse qu’il touche le sud de la Grande Ile déjà meurtrie par l’ex Chanda. Il devrait continuer sa course à travers le Canal de Mozambique sans s’intensifier pour venir toucher la côte africaine à hauteur du Mozambique. Tout cela demande encore à être affiné », rapporte notre confrère du Journal de l’île de la Réunion ce matin.

Cilaos sous les pierres

Suite aux fortes pluies qui humidifient l’île depuis mercredi, des pierres ont quitté les flancs des falaises pour s’abattre sur la route d’Ilet à Cordes, à Cilaos. Conséquence : la circulation a rencontré quelques difficultés. La route a été ouverte ponctuellement, par alternance à certains endroits. La direction régionale des routes a procédé à des nettoyages le matin même. La prudence est toujours de mise aujourd’hui.

Source: Alain Dupuis, Le Journal de l’île de la Réunion.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires