La proximité entre le PTr et le MMM crée un découragement chez des éléments du PMSD

Avec le soutien de

La proximité affichée par les membres du Parti Travailliste (PTr) et ceux du Mouvement Militant Mauricien (MMM) lors des récentes sorties publiques, affecte le moral de certains au Parti Mauricien Social Démocrate (PMSD).

Les tractations d’alliances entre le MMM et le PTr sont toujours d’actualité. Navin Ramgoolam et Paul Bérenger, qui étaient sur la même plateforme lors de l’inauguration du Centre de formation du Groupe Réfugiés Chagos, le 3 mars à Pointe-aux-Sables, ont montré leur communauté de vue sur le dossier Chagos. Ils ont aussi exhibé les relations chaleureuses qu’ils entretiennent. Cette proximité n’est pas vue d’un bon œil au PMSD.

&nbsp«Je n’ai pas peur de Paul Bérenger. Je l’affronterai à nouveau dans la circonscription numéro 19 (Stanley/Rose-Hill) et cette fois-ci, je lui ferai mordre la poussière», a déclaré Rama Valayden, l’Attorney General et secrétaire général du PMSD, lors d’un congrès le 4 mars à Vallée des Prêtres.

Mais, au PMSD, tous n’ont pas la hargne et la rage de vaincre de Rama Valayden. Etre évincés de l’Alliance Sociale est devenu une obsession pour plusieurs candidats potentiels du PMSD aux prochaines élections générales. «On ne sait pas ce qu’on fera si cela arrive. Plusieurs rumeurs nous laissent croire que l’alliance entre le PTr et le MMM aura bien lieu. Les noms de potentiels candidats de cette alliance au numéro 17 (Curepipe-Midlands)&nbsp circulent déjà parmi les agents. On parle de&nbsp Steven Obeegadoo, Nita Deerpalsing, Eric Guimbeau,», explique une personnalité du PMSD active à&nbsp Curepipe.

Deux autres candidats bleus désignés se disent&nbsp « découragé, par la façon de faire des leaders». Ils songent même à prendre leur distance de l’arène politique. Xavier-Luc Duval a tenté de les retenir en leur affirmant qu’il est en communication avec Navin Ramgoolam et qu’il n’y avait rien à craindre.&nbsp

Cependant, certains fidèles lieutenants du leader du PMSD, Xavier-Luc Duval, précisent&nbsp que le PMSD est au mieux de sa forme. «La preuve c’est que nous multiplions les réunions. Le 9 mars nous serons au numéro 12 (Mahébourg-Plaine Magnien) et le 10 mars au numéro 20&nbsp (Beau-Bassin/Petite-Rivière). Nous sommes sereins», indique Vincent Seetaram de la cellule de communication du PMSD.&nbsp&nbsp&nbsp

Une analyse objective de ces informations conduit à dire, dans un premier temps, que l’éventualité d’une alliance entre le PTr et le MMM effraye un bon nombre de partisans du PMSD. «Car, cela sonnera la fin de l’Alliance Sociale et précipitera un éloignement du PMSD de son allié, le&nbsp PTr.»

Alors que les modalités d’une alliance entre le MMM et le PTr se précisent, certains s’affèrent à préparer une sortie en douceur.&nbsp Toutefois, d’autres équations politiques sont, déjà, à l’étude…

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires