La promotion du secteur des services financiers inscrite à l’agenda du GIIF pour 2012

Avec le soutien de

Créé en 2010, le Global Institutional Investors Forum (GIIF) s’est fixé comme mission de contribuer à faire de Maurice, un centre international de services financiers. Ses dirigeants estiment que ce secteur est peu et mal connu.

Si les virulentes attaques dont le secteur mauricien des services financiers a été l’objet ces jours-ci étaient dû, en grande partie, à un déficit en matière d’une stratégie de communication et d’information ciblée, les effets de ce phénomène risquent d’être potentiellement atténués.

En effet, à l’agenda du Global Institutional Investors Forum (GIIF) pour l’année en cours est inscrit le lancement d’une campagne de sensibilisation portant sur l’importance de ce secteur dans notre modèle économique.

La démarche du GIIF tranche singulièrement avec une certaine culture qui jusqu’ici a considéré que la promotion de l’image de l’île Maurice tant localement qu’à l’étranger relève avant tout de la seule responsabilité de l’Etat. Et pour cause.

Créé en octobre 2010, le GIIF peut être considéré comme le porte-drapeau du secteur mauricien des services financiers. Le forum est une coalition de tous les opérateurs qui sont directement impliqués à différents niveaux de ce secteur.

De plus, elle s’est fixée comme mission de contribuer à faire de l’île Maurice un centre financier international qui refuse que les investisseurs n’y assurent qu’une présence virtuelle.

« Il y a une perception que Maurice est un paradis fiscal alors que ce n’est pas le cas. Les réglementations en vigueur sont parfois bien au-delà des normes internationales. Il y a énormément de profession dans ce secteur. Il serait intéressant de les mettre en valeur. Cela pourra créer un déclic chez nos jeunes qui pourront s’orienter vers ce secteur »., explique Nikhil Treebhoohun, Chief Executive Officer du GIIF.

Ce programme de sensibilisation comprend entre autres, une plus grande visibilité dans les médias des personnes ressources et qui sont familières avec la réalité du secteur des services financiers, des conférences publiques destinées dans un premier temps aux opérateurs de ce secteur et par la suite aux autres bénéficiaires potentiels comme la communauté des élèves du cycle secondaire et les étudiants du cycle tertiaire.

Le GIIF se propose également utiliser les supports de diffusion d’information telles que les publications où seront disponibles des nouvelles parlant des activités du GIIF ou bien les moyens de communication en ligne.

La diffusion des résultats des travaux réalisés par les huit comités techniques chargés de traiter individuellement un aspect spécifique du secteur des services financiers figure à ce programme de sensibilisation.

Les travaux de ces comités s’articulent entre autres autour de la convention prévoyant la suppression du régime d’une double taxation entre l’Inde et Maurice, le marché et la diversification, un centre de trésorerie régional, les marchés de capitaux, Maurice en tant que rampe de lancement pour des investissements en Afrique.


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires