La polémique s’amplifie autour de la disponibilité du riz ration sur le marché local

Avec le soutien de

Des consommateurs et des associations avancent qu’il y a une pénurie de « riz ration » sur le marché mauricien. Du côté de la State Trading Corporation (STC), l’on évoque « une pénurie artificielle ».

La polémique enfle autour du « riz ration ». Voilà quelques semaines déjà que cette variété de riz est introuvable dans certaines localités du pays. Daniel, un habitant de Quatre-Bornes, a fait le tour de la ville des fleurs sans pouvoir mettre la main sur un sachet.

« Cela fait plusieurs jours que je cherche ce riz dans les supermarchés de la ville. Je n’en ai pas eu. Les commerçants me disent qu’il y a une pénurie. J’ai dû me procurer du riz basmati qui m’a coûté beaucoup plus cher », affirme ce septuagénaire. Il ajoute qu’il a dépensé Rs 40 pour 2, 5 kg de riz « long grain » contre Rs 28 pour le « riz ration ».

Ce consommateur n’est pas le seul à se plaindre du manque de « riz ration ». Suttyhudeo Tengur, président de l’Association pour la protection de l’environnement et des Consommateurs, adopte les mêmes propos. Il va jusqu’à présumer que ce sont les inondations qui frappent la Thaïlande qui sont à l’origine de cette pénurie.

Toutefois, au niveau de la STC, l’on est catégorique. « Il n’y a pas de pénurie. Si jamais tel est le cas, c’est une pénurie artificielle, inventée par les revendeurs », confie un haut cadre de l’organisme gouvernemental.

Selon l’explication de la STC, cela fait quelque temps déjà qu’elle importe du « riz ration » de meilleure qualité que celle qu’ont connue les consommateurs. Ce même haut cadre explique qu’il y a du riz en stock pour encore une centaine de jours et que « n’importe qui peut, s’il le demande, vérifier les entrepôts de la STC ».

Selon, une deuxième source à la STC, Maurice attend deux cargaisons de « riz ration ». La première de 1 000 tonnes provient du Pakistan et la seconde de 750 tonnes qui vient de l’Inde. « Nous avons fait provision pour les fêtes de fin d’année », poursuit-il. Exceptionnellement, explique-t-il, une première cargaison est venue de l’Inde depuis la restriction imposée par New-Delhi en 2008.

Pour sa part, Jayen Chellum, secrétaire général de l’Association des Consommateurs de l’Ile Maurice (ACIM) indique qu’il n’a, jusqu’à présent, pas eu d’informations quant à un manque de riz ration sur le marché. « Un consommateur m’a dit qu’il n’avait pas eu le riz ration habituel et qu’un hypermarché lui a proposé un Long grain Rice à un prix plus élevé », affirme le représentant de l’ACIM.

Et ce que craint la STC, c’est justement que les revendeurs font passer le « riz ration » de meilleure qualité pour un riz d’une autre variété et ainsi faire sur le dos des consommateurs. De ce fait, l’organisme compte initier une enquête pour voir qui sont les commerçants qui ont acheté du « riz ration » et qui n’en écoulent pas le stock.
Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x